Le temps des Fêtes approche, mais le temps des virus est déjà là!

Mis à jour le 20 déc. 2011
Marc Antoine Godin LA PRESSE

Grippé, P.K. Subban a constitué un cas incertain jusqu'à la période d'échauffement. Il a finalement pu affronter les Bruins.

Le Canadien a pu compter sur le retour au jeu de Raphael Diaz, qui a raté les deux derniers matchs en raison d'une infection à la gorge. Outre Diaz, Travis Moen a lui aussi repris du service après avoir raté deux rencontres en raison d'une blessure à un pied.

Alexei Emelin et Yannick Weber ont assisté au match de la galerie de presse.

* * *

Kaberle se défile



Les journalistes de Boston avaient hâte de parler à Tomas Kaberle, mais l'ancien porte-couleurs des Bruins a préféré leur faire faux bond, lundi matin.

Qu'à cela ne tienne, Claude Julien a pris sa défense pour un séjour qui n'a pas marqué les esprits à Beantown. «Quand il est arrivé, les attentes étaient extrêmement élevées, a rappelé Julien. Peu importe ce que les gens ont pu penser de lui, il nous a aidés à gagner la Coupe Stanley. Peut-être que les gens - et même nous - ont trouvé qu'il n'avait pas eu l'impact anticipé, mais il a apporté un élément positif à notre équipe. Il contrôlait bien la rondelle à partir de la ligne bleue, ou encore en avantage numérique, et c'est ce que le Canadien recherchait.»

Avant le match de lundi, Kaberle avait récolté cinq points en quatre rencontres et Randy Cunneyworth se dit heureux de son rendement. «Il a fait de l'excellent travail en calmant notre jeu en supériorité numérique et, grâce à sa vision du jeu, en trouvant les ouvertures qui s'offraient à lui», a souligné le nouvel entraîneur-chef.