Pendant que le directeur général Bryan Murray se plaignait du contact qui a mené à la blessure de Jason Spezza, les joueurs des Sénateurs d'Ottawa se préparaient à poursuivre sans leur joueur de centre vedette.

Chris Yzerman LA PRESSE CANADIENNE

Spezza, qui s'est blessé à l'épaule droite après avoir été poussé dans la bande par le défenseur des Penguins de Pittsburgh Kristopher Letang, dimanche, devra probablement s'absenter pour une période de quelques semaines. Il sera examiné à nouveau la semaine prochaine, quand l'enflure à l'épaule aura diminué.

C'est là un coup dur pour une équipe qui lutte pour se maintenir dans la course à une place en séries dans l'Association Est, et qui peine à marquer des buts.

Après l'entraînement de mardi, qui avait pour but de préparer le match du lendemain contre les Hurricanes de la Caroline, Murray a critiqué la poussée par derrière de Letang, qui a amené Spezza à perdre l'équilibre et à percuter la bande.

«Je suis évidemment émotif et subjectif dans cette affaire. Nous perdons un joueur important pendant un certain temps, a noté Murray. J'ai regardé le jeu une nouvelle fois... et je ne comprends pas pourquoi on ne considère pas ça comme un contact par derrière.

«Le gars a poussé fort. Jason n'était pas solide sur ses patins, aucun doute. Mais si on regarde l'endroit où sa tête a frappé la glace, il aurait pu subir une blessure au dos ou au cou.»

Murray était également mécontent de la décision de la LNH de ne pas punir davantage Letang, qui a reçu une mineure sur le jeu.

Selon le d.g. des Sénateurs, la ligue aurait peut-être vu les choses autrement si c'est l'un des joueurs des Sénateurs qui avait frappé de cette manière un joueur des Penguins, comme Sidney Crosby par exemple.

«Je regarde les matchs et la façon dont les décisions sont prises et je crois que si cela se serait avéré le cas - je ne mentionnerai pas de nom -, ç'aurait pu être une punition majeure, a dit Murray. Le gars aurait certainement été chassé du match et la ligue l'aurait suspendu.»

Comme plusieurs des Sénateurs, Spezza a de la difficulté à produire à l'attaque cette saison et il se dirigeait vers sa pire campagne depuis sa saison recrue. Il a récolté seulement neuf buts et 11 aides en 32 matchs.

Il demeurait toutefois un élément-clé au sein d'une attaque des Sénateurs qui n'a produit que 86 buts. Seulement quatre clubs dans la LNH avaient fait pire avant les rencontres de mardi.

Spezza a été utilisé en désavantage numérique et lors des mises en jeu importantes. L'entraîneur Cory Clouston a indiqué que le joueur de centre du quatrième trio, Jesse Winchester, pourrait se voir confier ces responsabilités.