Ilya Kovalchuk a finalement décidé de demeurer avec les Devils du New Jersey.

LA PRESSE CANADIENNE

L'agent de Kovalchuk et l'équipe ont confirmé, lundi, que le joueur autonome le plus convoité avait accepté un nouveau contrat. Cette annonce met fin à des semaines de spéculations quant à l'équipe avec laquelle l'ailier gauche évoluerait la saison prochaine.

Plusieurs sources avancent le chiffre de 100 millions $ US pour une durée de 7 ans.

«C'est la fin d'un long et ardu processus qui a pris franchement plus de temps que nous l'avions pensé, a reconnu l'agent Jay Grossman lors d'une conversation téléphonique. Mais vous savez quoi, tout ce qui a de la valeur exige du travail pour l'obtenir.

«Je peux vous assurer qu'il est très heureux de rester avec les Devils du New Jersey.»

Les Kings de Los Angeles, les Islanders de New York, les Devils et le SKA de Saint-Pétersbourg, de la Ligue continentale russe, ont discuté contrat avec Kovalchuk depuis l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet.

Le tout s'est finalement joué entre les Kings et les Devils.

Grossman a refusé de dire si Kovalchuk avait pris la décision de demeurer avec les Devils parce qu'il estime qu'il a plus de chance d'y remporter la coupe Stanley.

 «C'est si complexe que je ne veux pas entrer dans ces considérations, a ajouté Grossman. Évidemment, son objectif est de remporter la coupe Stanley.

«S'il ne croyait pas que c'était possible d'y parvenir, il n'aurait pas été là-bas.»

Les Devils ont perdu un seul joueur important depuis la fin de la saison, soit le défenseur Paul Martin, qui a signé avec les Penguins de Pittsburgh, leurs rivaux de la section Atlantique.

Kovalchuk, âgé de 27 ans, est passé des Thrashers aux Devils en février après avoir rejeté une prolongation de contrat de 12 ans d'une valeur de 101 millions $ à Atlanta.

Il a amassé 41 buts et 44 passes la saison dernière tout en touchant un salaire de 7,5 milions $. Mais il a obtenu seulement 10 buts et 17 aides avec les Devils.

Après l'échange avec les Thrashers, le président et directeur général des Devils, Lou Lamoriello, estimait que son équipe avait finalement obtenu le marqueur dont l'équipe avait besoin pour tenter de décrocher une quatrième coupe Stanley depuis 1995. Mais ça ne s'est pas passé ainsi. Kovalchuk a inscrit deux buts en séries éliminatoires et les Devils ont subi l'élimination en cinq matchs contre les Flyers de Philadelphie en première ronde. C'était la troisième élimination rapide d'affilée pour les Devils.

Kovalchuk a gagné un seul match éliminatoire en carrière dans la LNH.

Depuis la fin de la saison, les Devils se sont montrés très actifs. John MacLean a été nommé entraîneur-chef, en remplacement de Jacques Lemaire qui a pris sa retraite. L'équipe a rapatrié le vétéran joueur de centre Jason Arnott via un échange et mis sous contrat les défenseurs Henrik Tallinder et Anton Volchenkov ainsi que le gardien Johan Hedberg sur le marché des joueurs autonomes.