Source ID:; App Source:

Price ou Halak? Gainey ne veut rien dire

Carey Price et Jaroslav Halak... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Carey Price et Jaroslav Halak

Photo: André Pichette, La Presse

Bob Gainey a décidé de garder tout le monde sur le qui-vive à quelques heures du troisième affrontement face aux Bruins de Boston.

L'entraîneur du Canadien a refusé de dévoiler l'identité de son gardien, et autant Carey Price que Jaroslav Halak ont dit ignorer la décision de leur patron.

«Tout le monde est en suspens», s'est contenté de dire Halak, qui a fait du temps supplémentaire sur la patinoire du Centre Bell plusieurs minutes après que Price eut retraité au vestiaire.

La tactique n'a pas eu l'heur de déranger les Bruins.

«Je le dis avec respect, mais ce n'est pas le genre de chose qui nous intimide dans notre préparation», a reconnu l'entraîneur des Bruins, Claude Julien.

Ce point de vue était partagé par l'attaquant Patrice Bergeron.

«On sait que Price et Halak sont deux excellents gardiens. On les a déjà affrontés tous les deux et l'on sait comment ils se comportent.

«Mais notre plan de match ne va pas changer selon que c'est l'un ou l'autre.»

Un appel aux amateurs

La même incertitude prévaut chez le Canadien pour les autres joueurs en uniforme. L'entraînement matinal n'a pas permis de déceler de quelconques compositions de trios.

«Soyez là pour la période de réchauffement», a laissé tomber un Gainey plutôt abrupte lors de son point de presse matinal.

Il faut qu'en retard 0-2 dans la série, il a toutes les raisons de sentir la soupe chaude.

Mais les joueurs, eux, insistent qu'ils sont toujours dans le coup.

«Nouveau building, nouvelle attitude», a résumé Maxim Lapierre.

«Ça ne sert à rien de s'apitoyer sur notre sort, on n'en est plus là, a ajouté son comparse Guillaume Latendresse.

«On sait à quel point les matchs impairs peuvent être importants, mais ce soir, ça va être LE match de la série.

«Nos fans ont un peu confiance de ce temps-ci, mais c'est important qu'ils soient dans le match dès le début, a ajouté Latendresse. Parfois ils ne comprennent pas jusqu'à quel point ils peuvent avoir un impact sur la rencontre...»

Le Canadien convient que Tim Thomas a eu la vie relativement facile devant la cage des Bruins et qu'il est temps de l'ennuyer davantage.

Mais encore faudra-t-il que l'équipe puisse entrer en zone adverse en possession du disque!

Au risque de se répéter, il est clair que le retour d'Andrei Markov aiderait grandement le jeu de transition du Tricolore.

Le défenseur russe a encore patiné avant l'exercice matinal des siens, tout comme le centre Robert Lang.

Mais on ne pouvait compter sur personne chez le Canadien pour nous confier que les Bruins auraient droit à une petite surprise en soirée!




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer