Source ID:; App Source:

Gainey: «Une victoire précieuse»

Maxim Lapierre... (Photo: Reuters)

Agrandir

Maxim Lapierre

Photo: Reuters

François Gagnon
La Presse

(Toronto) Bob Gainey a qualifié de précieuse la victoire facile remportée par son équipe samedi. Une victoire qui a permis au Canadien de terminer une semaine parfaite.

«Nous avons remporté nos trois matchs alors que les équipes qui nous suivent au classement ont laisser aller des points. Rien n'est encore acquis, mais nous avons réussi à creuser un petit écart devant les équipes qui tentent de nous rattraper et nous sommes toujours très près des équipes qui nous devancent. Ça rendra la dernière semaine très intéressante», a commenté Bob Gainey.

Bien que précieuse, la victoire de samedi pourrait avoir été coûteuse également pour le Canadien, qui a vu les défenseurs Mathieu Schneider et Andrei Markov tomber au combat.

Le vétéran a quitté en début de rencontre, souffrant d'une blessure indéterminée. Quant à Markov, il a été victime d'une mise en échec de Mikhail Grabovski en milieu de troisième période.

Meilleur marqueur du Canadien, Markov est demeuré sur la patinoire pendant que Georges Laraque et les autres joueurs du Canadien ont tenté de s'en prendre à Grabovski.

S'il est entré tête première dans la baie vitrée après l'impact, Markov a quitté la patinoire en boitant.

«Je ne sais rien encore de la gravité de ces blessures. Ils ne sont pas revenus au jeu, mais j'espère bien qu'ils seront en mesure de jouer lundi, lors de notre prochain match», a indiqué Gainey.

Le Canadien recevra alors les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell.

Autre tir de pénalité raté

Pour un deuxième match de suite, le troisième trio du Canadien a arraché un tir de pénalité.

Après Tom Kostopoulos, jeudi, à Uniondale, Guillaume Latendresse s'est retrouvé en duel avec le gardien des Leafs. Victime de six buts sur 29 tirs, Gerber a eu le dessus lors de cette confrontation.

«Dès que j'ai quitté le centre de la patinoire, je savais que je tirerais. Mais la rondelle n'a pas levé assez vite», a expliqué piteusement Guillaume Latendresse.

Le costaud attaquant a terminé sa soirée de travail avec un but, une passe et cinq tirs au but en dépit du fait qu'il n'ait passé que 12:36 sur la patinoire.

On l'a toutefois vu, en compagnie de Maxim Lapierre, en attaque massive. Une récompense appréciée par les deux Québécois, qui en ont profité pour marquer.

«Je pense que c'était la première fois depuis le temps où je jouais pour les Nordiques de Repentigny dans le Novice B que j'obtenais du temps en attaque à cinq», a ironisé Lapierre.

«Maxim et Guillaume méritaient de jouer en attaque à cinq parce qu'ils sont de bons joueurs. Ils doivent simplement s'assurer de jouer de la même façon en avantage numérique que lorsqu'ils sont sur la glace à cinq contre cinq», a indiqué Bob Gainey.

Rentré à Montréal immédiatement après la rencontre, le Canadien profite d'un congé aujourd'hui.

Il amorcera sa dernière semaine demain contre Ottawa, au Centre Bell, avant de rendre visite aux Rangers et aux Bruins, mardi et jeudi, et de terminer le calendrier à domicile contre Pittsburgh, samedi prochain.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Christian Hanson : de Slap Shot à la LNH

    Sports

    Christian Hanson : de Slap Shot à la LNH

    Précédé par la légende entourant son père Dave et les célèbres frères Hanson, héros du tout aussi célèbre film Slap Shot, Christian Hanson s'est... »

  • Ça respire mieux chez le Tricolore

    Hockey

    Ça respire mieux chez le Tricolore

    Il y a tout juste deux semaines, après un revers affreux de 5-2 encaissé aux mains des Maple Leafs de Toronto, Alex Kovalev confiait être incapable... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer