Source ID:588791; App Source:cedromItem

Mondial de hockey junior: Toronto a doublé Montréal

Les organisateurs du Championnat mondial de hockey junior... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Les organisateurs du Championnat mondial de hockey junior ont rappelé qu'il restait 100 jours avant le début de la compétition. La vente de billets à Montréal piétine, mais le maire Denis Coderre promet d'y remédier.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Les Maple Leafs ont beau être abonnés aux insuccès, la passion des Torontois pour le hockey ne se dément pas. Les billets pour le Mondial junior, qui aura lieu durant les Fêtes, se sont vendus comme de petits pains chauds à Toronto. À tel point que les 19 matchs sont quasiment complets.

Pendant ce temps, les billets invendus se comptent par milliers pour le volet montréalais du tournoi. Environ 40% des laissez-passer pour les 13 matchs cherchent encore preneurs. Hier, les organisateurs ont cru bon d'organiser une conférence de presse pour rappeler l'existence du Championnat mondial junior.

«Je suis ici pour booster les troupes! On doit vendre des billets et je veux battre Toronto, a lancé le maire Denis Coderre, monté au front. Montréal, c'est la Mecque du hockey, et ça fait partie de nos gênes.»

La situation est toutefois loin d'être catastrophique. Il reste plus de trois mois avant le début du tournoi, lancé par un match Canada-Slovaquie le 26 décembre au Centre Bell. Et les organisateurs ont encore comme objectif de remplir le Centre Bell 13 fois.

«On a réalisé qu'il y avait du travail à faire. Quand un événement n'est pas présent pendant 36 ans, il faut travailler un peu plus fort. Mais je suis tout à fait confiante qu'on sera complet à Toronto et Montréal», note la directrice générale du Championnat, Marie-Christine Boucher, en faisant référence au Mondial junior de 1978, qui a eu lieu à Montréal.

Hockey Canada a toujours l'ambition de dépasser le record de billets vendus pour un Championnat mondial junior. Il appartient pour l'instant au tournoi de 2009 à Ottawa, lorsque 453 282 spectateurs avaient assisté aux matchs.

Cette fois-ci, si le Centre Bell est plein lors des 13 matchs et l'Air Canada Centre lors des 19 matchs, un total de 567 276 spectateurs assisteront au tournoi.

Populaire au Canada

Le Mondial junior n'est à aucun endroit au monde aussi populaire qu'au Canada. En Suède, l'année dernière, les meilleurs joueurs de hockey de moins de 20 ans ont attiré 4654 spectateurs par match en moyenne, un record pour l'Europe. Deux ans plus tôt, en Russie, ils étaient en moyenne 3554 spectateurs par match.

La lenteur des ventes à Montréal est donc toute relative. Elle s'explique en partie par le format choisi: l'acheteur doit se procurer une liasse de 13 billets pour autant de matchs, qui incluent un match préparatoire, 10 matchs de groupe et 2 matchs de quart de finale. Les prix varient de 431 $ à 1200 $.

À Toronto, la liasse de 19 matchs inclut les demi-finales et la finale, mais également les trois matchs de relégation, habituellement les moins populaires (l'année dernière en Suède, le match de relégation entre la Suède et l'Allemagne a attiré... 157 spectateurs). Les prix varient de 626 à 1746 $.

Chose certaine, le tournoi sera une bonne occasion pour Hockey Canada de renflouer ses coffres, puisque les profits lui reviennent.

En 2017, le Mondial junior sera de nouveau partagé entre Montréal et Toronto. Cette fois-là, par contre, le Centre Bell accueillera les demi-finales et la finale du tournoi. Il sera intéressant de voir si les Torontois sont alors aussi prompts à doubler les Montréalais.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer