(Ridgeland) Dustin Johnson a amorcé du bon pied le Championnat Palmetto dans son état natal de la Caroline du Sud, jeudi, terminant la première ronde un seul coup derrière le meneur, Wes Roach.

Pete Iacobelli Associated Press

Johnson, classé au premier rang mondial, a remis une carte de 65 (moins-6) lors de la première ronde.

Il n’avait pas joué depuis la deuxième ronde du Championnat de la PGA le mois dernier.

Johnson semblait être en voie de partager la première position après 18 trous, mais Roach a calé un long coup roulé de 19 pieds pour réussir l’oiselet au 16e et s’emparer seul de la tête.

Malgré tout, Johnson n’a commis aucun boguey lors de la première ronde du tournoi qui remplace l’Omnium canadien, annulé pour la deuxième année de suite en raison de la pandémie de COVID-19.

Roach est en quête d’une première victoire sur le circuit de la PGA.

Il a remis sa meilleure carte sur le circuit depuis novembre 2019 afin de devancer par un coup les Américains Johnson, Doc Redman et Chesson Hadley, ainsi que le Sud-Africain Erik van Rooyen.

Roach a notamment réussi un aigle au quatrième, une normale cinq. Il a envoyé son troisième coup directement au fond de la coupe, à partir de 105 verges.

Redman a été le premier joueur à atteindre moins-6, grâce à quatre oiselets lors d’une séquence de cinq trous pendant son neuf de retour.

Hadley a quant à lui envoyé son coup d’approche à deux pieds de la coupe pour réussir l’oiselet à son avant-dernier trou.

Van Rooyen était à moins-7 après 14 trous, mais il a commis un boguey lors du trou suivant.

Nick Taylor et Roger Sloan ont été les meilleurs Canadiens à 67, six coups de mieux que leurs compatriotes David Hearn et Michael Gligic.