Anthony Brodeur aurait pu continuer à jouer au hockey. Il aurait pu se frayer un chemin jusqu’à la LNH, où son père Martin a réécrit le livre des records en tant que gardien de but. Mais le jeune homme de 25 ans a pris une décision importante, le printemps dernier, lorsque la pandémie a mis fin prématurément à sa dernière saison chez les Gee Gees d’Ottawa.

Le Droit

Ses jambières et son masque ont été remisés. Il rêve maintenant d’une carrière professionnelle sur les verts et les allées, loin des patinoires.

>>> Lisez la suite sur le site du Droit