(Richmond) Phil Mickelson est devenu le troisième golfeur, et le deuxième cette saison, à gagner ses deux premiers tournois en carrière sur le circuit des Champions, freinant la remontée du Canadien Mike Weir en connaissant un neuf de retour irréprochable dimanche à la Classique Dominion Energy Charity.

Hank Kurz fils
Associated Press

Mickelson a joué 65 (moins-7) pour afficher un pointage cumulatif de 199 (moins-17), trois coups devant Weir-un autre golfeur gaucher âgé de 50 ans qui a remis une carte finale de 71.

« C’est plaisant de venir ici et de bien jouer. C’est un bon départ, alors que j’essaie de me préparer pour affronter Augusta dans environ un mois », a déclaré Mickelson.

’Lefty’est passé à un coup de battre le record du tournoi, établi l’an dernier par l’Espagnol Miguel Angel Jimenez.

« J’ai joué avec un nouveau bois de départ cette semaine, dans l’espoir de gagner plus de distance. Ç’a été hasardeux par moments, mais en fin de compte ça m’a permis de négocier ce parcours à ma façon, c’est-à-dire de manière agressive », a expliqué l’Américain.

Weir, de Brights Grove, en Ontario, est aussi une recrue sur le circuit des Champions, réservé aux golfeurs âgés de 50 ans et plus.

« Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas retrouvé dans une telle situation, mais j’étais confiant, a résumé Weir. J’ai raté mon coup de départ au septième trou, mais à part ça, j’ai vraiment bien joué et je n’ai tout simplement pas pu profiter de mes opportunités. »

Mickelson, qui avait aussi triomphé à son premier tournoi sur ce circuit sur les allées du club de golf Ozarks National au Missouri à la fin du mois d’août, a ainsi rejoint Bruce Fleischer et Jim Furyk à titre de seuls joueurs qui ont gagné leurs deux premiers tournois en carrière chez les Champions.

Fleischer avait accompli l’exploit en 1999, et Furyk l’a imité cette année en l’emportant au Défi The Ally et au Championnat Pure Insurance.

Mickelson a indiqué qu’il avait choisi de participer au tournoi présenté à Richmond afin de commencer sa préparation en vue du Tournoi des Maîtres, en mettant l’emphase sur sa condition physique et la précision de ses coups de départ. Et ç’a marché.

Mickelson, qui s’est hissé en tête lorsque Weir a nécessité trois coups roulés pour compléter le 14e trou, a doublé son avance avec un oiselet sur le trou suivant. Il a ensuite atteint le vert du 16e trou, une normale-5, en deux coups, et a réalisé un oiselet. Weir a aussi enregistré un oiselet sur ce trou pour demeurer à deux coups, mais il a manqué de temps pour provoquer l’égalité.

Mickelson, qui n’a pas gagné sur le circuit régulier de la PGA depuis Pebble Beach au début de 2019, prévoit y retourner la semaine prochaine dans le cadre du Championnat Zozo en Californie. Après une semaine de congé, il prendra part à l’Omnium de Houston pour mettre la touche finale à sa préparation en vue du Masters, qui aura lieu du 12 au 15 novembre.

Weir a terminé deuxième, un coup devant Paul Goydos (65). Bernhard Langer (67) et Brandt Jobe (68) ont fini à égalité en cinquième place, cinq coups derrière Mickelson.

« J’ai quand même été le meilleur golfeur droitier cette semaine », a blagué Goydos.

Il s’agissait du troisième top-10 de Weir en huit départs sur le circuit des Champions.