La Coupe Ryder retourne en Europe. L'équipe hôtesse a remporté la 42e Coupe Ryder, dimanche, quand l'Américain Phil Mickelson a envoyé son coup de départ à l'eau au 16e fanion.

Mis à jour le 30 sept. 2018
ASSOCIATED PRESS

Voyant le résultat, Mickelson a concédé la victoire à l'Italien Francesco Molinari alors que les deux golfeurs se retrouvaient sur le tertre de départ. L'Europe menait les États-Unis 14 points et demi à neuf points et demi avec trois matchs à disputer sur le parcours du Golf National, en France.

Molinari est devenu le premier golfeur européen à montrer une fiche de 5-0 lors d'une même représentation depuis que le format actuel du tournoi a été adopté, en 1979.

Les Américains ont amorcé la journée de dimanche avec un retard de quatre points (10-6) et ils ont vu une lueur d'espoir lorsqu'ils se sont approchés à deux points à mi-chemin dans l'après-midi. Leurs meilleurs joueurs n'ont toutefois pas offert les résultats escomptés.

Tiger Woods a perdu ses quatre affrontements en France, couronnant son week-end avec un revers de 2-et-1 aux mains de l'Espagnol Jon Rahm, qui à 23 ans était le plus jeune joueur du tournoi. Jordan Spieth s'est fait dominer 5-et-4 contre le Danois Thorbjorn Olesen, le golfeur le moins bien classé de l'équipe européenne, alors que le meilleur joueur au monde, Dustin Johnson, a perdu 2-et-1 contre l'Anglais Ian Poulter.

L'Europe a mis la main sur le trophée pour une quatrième fois au cours des cinq dernières représentations du tournoi. Les États-Unis ne peuvent se vanter d'avoir soulevé la Coupe Ryder en sol européen depuis 1993.