Une semaine occupée semble avoir eu le dessus de Brooke Henderson, vendredi.

Publié le 21 août 2015
Jim Morris LA PRESSE CANADIENNE

Peu efficace sur les verts, la Canadienne de 17 ans a dû se contenter d'une carte de 75, trois coups au-dessus de la normale, lors du deuxième parcours de l'Omnium canadien de golf féminin de la LPGA.

Elle présente un dossier cumulatif de 145, un coup au-dessus du par, et risquait de ne pas participer aux rondes du week-end sur le terrain du Club de golf de Vancouver.

Henderson, qui a amorcé son parcours sur le 10e tertre, a été victime de cinq bogueys, dont deux d'affilée aux 18e et 1er trous.

Après avoir calé son dernier roulé sur le 1er vert, elle a quitté la surface de coups roulés avant que les deux golfeuses jouant en sa compagnie n'aient terminé le trou.

Henderson s'est ressaisie sur le neuf de retour, réussissant deux oiselets.

«Je n'ai pas connu une grande journée, mais je suis capable de me battre, a fait remarquer la golfeuse de Smiths Falls, en Ontario.

«J'ai raté quelques coups, mais à part cela, c'aurait pu être bon. Je me suis accrochée et j'ai bien joué sur le neuf de retour», a ajouté Henderson.

L'adolescente a connu une semaine fertile en émotions. Dimanche, elle est devenue la plus jeune athlète dans l'histoire du pays à gagner un tournoi de la LPGA ou de la PGA et mardi, elle a reçu sa carte de professionnelle du circuit féminin.

Henderson a attiré l'attention des médias et des amateurs de golf, qui l'ont suivie en grand nombre. Et lorsqu'elle ne se trouvait pas devant les caméras de télévision, elle était entourée de gens qui voulaient avoir son autographe.

«Ce fut occupé, a-t-elle reconnu. J'ai reçu beaucoup d'attention et j'ai dû faire beaucoup de choses au cours des derniers jours. Mais ce n'est pas une excuse pour expliquer ma performance aujourd'hui. J'espère pouvoir m'habituer à toute cette attention, car je souhaite pouvoir gagner plus souvent.»