Aaron Rodgers a lancé pour un total de 301 verges avec trois de ses quatre de touché à Greg Jennings, surclassant Brett Favre et les Vikings du Minnesota pour la deuxième fois cette saison. Les Packers de Green Bay l'ont facilement emporté 31-3 dimanche.

Publié le 21 nov. 2010
ASSOCIATED PRESS

Les Packers (7-3) sont donc toujours dans la course pour le titre de la section nord de la Nationale avec les Bears de Chicago (7-3). Avec cette victoire, ils ont du même coup ruiné les espoirs réalistes des Vikings (3-7) de procurer à Favre une autre chance de participer aux éliminatoires à sa 20e saison dans la NFL.

 

Au lieu de cela, le 100e duel entre les rivaux, probablement le dernier de Favre qui est âgé de 41 ans, a été marqué de revirements coûteux, des pénalités inopportunes et quelques cris en provenance des lignes de côté par les joueurs frustrés des Vikings.

Tramon Williams a intercepté une passe de Favre pour mettre fin à une longue poussée des Vikings, et Rodgers a ramené les Packers à l'autre bout du terrain pour un touché à James Jones lors de la dernière minute de la première demie pour donner aux visiteurs une avance de 17-3.