Michael Vick - et non Donovan McNabb - a joué comme un quart-arrière de 78 millions $, comme le témoignent les six touchés qu'il a générés.

Publié le 16 nov. 2010
Joseph White ASSOCIATED PRESS

En cette journée où les Redskins de Washington espéraient célébrer le nouveau contrat de McNabb et mettre de côté toutes les distractions entourant la décision des entraîneurs de le clouer au banc, il y a deux semaines, Vick et les Eagles de Philadelphie ont gâché la fête en écrasant leurs rivaux de la section est de la Nationale 59-28, lundi.

Les Eagles ont marqué sur une passe de touché de 88 verges de Vick à DeSean Jackson au tout début du match, menaient 35-0 après le premier jeu du deuxième quart, et ont à peine levé le pied pendant le reste de la rencontre.

Vick a complété 20 de ses 28 passes - incluant ses 10 premières - pour des gains de 333 verges et quatre majeurs. Il a aussi effectué huit courses pour un total de 80 verges et deux touchés, ce qui lui a permis de dépasser Steve Young au deuxième rang de l'histoire de la NFL pour le nombre de verges en carrière par la course pour un quart-arrière.

Les Eagles ont notamment établi des records d'équipe pour le total de verges en un match (592) et de points en un quart (45).

Vick est devenu le premier joueur de l'histoire de la NFL à lancer pour 300 verges, amasser 50 verges par la course, effectuer quatre passes de touché et inscrire deux majeurs par la voie terrestre dans le même match. Il n'a lancé aucune interception et l'adversaire n'a recouvert aucun de ses échappés depuis le début de la saison.

Grâce à la victoire, les Eagles (6-3) se sont hissés au premier rang de leur section, à égalité avec les Giants de New York. Les deux équipes ont maintenant deux matchs d'avance sur les Redskins (4-5).

Les Eagles présentent une fiche de 4-0 quand Vick amorce et termine la rencontre.