(Pittsburgh) La carrière de Ben Roethlisberger dans la NFL est terminée.

Publié le 27 janvier
Associated Press

Le quart de longue date des Steelers de Pittsburgh a annoncé sa retraite, jeudi, mentionnant qu’il était temps de vider son casier et d’accrocher ses crampons.

Roethlisberger a joué dans la NFL pendant 18 ans, remportant le Super Bowl à deux reprises et réussissant de nombreux records d’équipe, ce qui devrait lui assurer une place au Temple de la renommée du football.

« Je ne peux pas mettre des mots sur ce que le football représente pour moi et la bénédiction que ça a été pour moi, a dit Roethlisberger par message vidéo. Je peux dire avec confiance que j’ai tout donné pour ce sport et je suis submergé de gratitude pour ce qu’il m’a donné. »

La décision très attendue survient moins de deux semaines après l’écrasante défaite des Steelers aux mains des Chiefs de Kansas City lors du premier tour éliminatoire de la NFL. Il s’agissait de la 12e fois de la carrière de Roethlisberger qu’il amenait l’équipe en éliminatoires.

Roethlisberger, 39 ans, avait laissé entendre avant son dernier match à Heinz Field qu’il était temps pour lui de passer à autre chose et de passer plus de temps avec sa conjointe, Ashley, et leurs trois enfants. Il s’est fait un devoir de savourer le moment à la suite de la victoire des siens contre les Browns de Cleveland, le 3 janvier, faisant une sorte de tour d’honneur avant d’emprunter le tunnel vers le vestiaire entouré de sa famille.

Roethlisberger a qualifié « d’exaltant » son parcours de jeune homme ayant grandi dans l’Ohio à 11e choix au total du repêchage de 2004 à possible membre du Temple de la renommée du football. Il a ajouté qu’il prenait sa retraite en tant « qu’homme vraiment reconnaissant ».

Un homme qui laisse derrière lui un héritage de gagnant. Les Steelers n’ont jamais connu une saison perdante avec Roethlisberger et ils ont remporté le Super Bowl XL et le Super Bowl XLIII, dont le dernier grâce à une passe de touché emblématique au receveur Santonio Holmes.

« Enfiler ce chandail tous les dimanches avec mes frères sera toujours l’une des plus grandes joies de ma vie », a-t-il souligné.

Le parcours personnel de Roethlisberger, contrairement à son parcours professionnel, a été plus compliqué. Il ne portait pas de casque lorsqu’il s’est cassé la mâchoire et le nez dans un accident de moto, en 2006, peu de temps après être devenu le plus jeune quart à avoir remporté un Super Bowl.

Il a été accusé à deux occasions d’agression sexuelle, une fois en 2009 et de nouveau en 2010. Une affaire civile déposée contre lui à la suite d’un incident présumé au lac Tahoe, en 2009, a été réglée à l’amiable. Une femme en Géorgie a allégué qu’il l’avait agressée dans un bar en mars 2010, mais les procureurs ne l’ont pas officiellement inculpé.

La NFL l’a suspendu pour le début de la saison 2010 pour avoir enfreint la politique de conduite personnelle de la ligue. Il est revenu au jeu pour mener les Steelers au Super Bowl, mais ils ont perdu contre les Packers de Green Bay.

La deuxième moitié de sa carrière a laissé entrevoir son évolution à la fois en tant que joueur qu’en tant que personne. Connu davantage pour son approche robuste dans sa vingtaine, il s’est transformé en un des meilleurs passeurs de la NFL pendant sa trentaine.

Roethlisberger a mené la NFL à deux reprises pour les verges aériennes et il se retire en tant que membre du top-10 pour le plus de verges aériennes et le plus de passes de touché de l’histoire.