Joe Barry, qui coordonne la défense des Packers, a dit à sa première conférence de presse que des passages au même poste avec Detroit et Washington ont ajouté à son bagage de connaissances.

Steve Megargee Associated Press

Ses débuts avec Green Bay ont toutefois été miséreux car les Saints ont malmené les Packers 38-3, le week-end dernier.

La défense a permis cinq touchés et un placement lors des sept premières montées de La Nouvelle-Orléans.

Et face aux Lions au Lambeau Field lundi (et pour deux autres matchs par la suite), la brigade sera privée du secondeur Za’Darius Smith, qui a réussi 12 sacs et demi l’an dernier.

« La saison est longue, a dit Barry. C’est sûr que vous souhaitez un meilleur départ, mais j’aime beaucoup ces gars-là. Ils ont connu une très belle semaine à l’entraînement. »

Il faut aussi dire que contre les Saints, l’attaque n’a pas signé de touché et Aaron Rodgers a commis deux interceptions.

PHOTO TOMMY GILLIGAN, USA TODAY SPORTS

Sep 12, 2021; Jacksonville, Florida, USA; Green Bay Packers quarterback Aaron Rodgers (12) directs teammates during the second half \against the New Orleans Saints at TIAA Bank Field. Mandatory Credit: Tommy Gilligan-USA TODAY Sports

Toutefois, on parle ici d’un groupe qui a inscrit en moyenne 31,8 points par rencontre en 2020.

Après chacun des trois revers des Packers la saison dernière, Rodgers a connu un match de quatre passes de touché et aucune interception.

« Je fais ce que je fais avec beaucoup de succès depuis longtemps, a dit Rodgers. Après un match difficile, la tendance est de se relever de belle façon, pour égaler les choses. »

Barry a été le coordonnateur défensif des Lions en 2007 et 2008, et celui de Washington en 2015 et 2016. Chaque saison, l’unité a eu un dossier peu honorable.

Au moment de son embauche par l’entraîneur Matt LaFleur, Barry ne s’en est pas caché.

« Je suis très fier de mes cicatrices, a alors dit Barry. Je crois que dans la vie, les épreuves vous rendent plus aguerri. »

Smith a cumulé 26 sacs du quart en 2019 et 2020, et son absence va laisser un vide.

« C’est un gros morceau, mais il faut composer avec ça, a dit Barry. Il va falloir élever notre niveau de jeu. C’est une belle opportunité de se faire valoir pour plusieurs gars. »

Lors des quatre dernières saisons, Barry était responsable des secondeurs des Rams, les aidant à se rendre trois fois en éliminatoires, incluant un match du Super Bowl.

Barry et LaFleur étaient des adjoints chez les Rams en 2017.

Barry est donc très familier avec le quart des Lions Jared Goff, acquis des Rams en retour de Matthew Stafford en mars, cette année.

« J’ai énormément de respect pour Jared Goff le joueur et la personne, a dit Barry. Ça va être étrange de le voir dans un autre uniforme. Mais effectivement, comme dans toute situation semblable, il y a certaines observations que j’ai pu refiler à nos gars. »