(Los Angeles) La NFL a annoncé l’ouverture d’une enquête après des allégations de discrimination formulées par Eugene Chung, ancien entraîneur adjoint des Eagles de Philadelphia, lors d’un récent entretien d’embauche.

Agence France-Presse

Chung, 51 ans, a déclaré au Boston Globe dans une interview qu’il n’avait pas obtenu un poste d’entraîneur pendant l’intersaison, après s’être entendu dire par un club, dont il n’a pas souhaité préciser l’identité, qu’il n’appartenait « pas à la bonne minorité ».

« On m’a dit : “ Vous n’êtes pas vraiment issu d’une minorité ”. Je me suis dit : “ Attendez une minute. La dernière fois que j’ai vérifié, quand je me suis regardé dans le miroir et que je me suis brossé les dents, je faisais partie d’une minorité ” », a-t-il expliqué au quotidien.  

Sur quoi Chung a demandé davantage d’explication. « On m’a dit que je n’appartenais pas à la bonne minorité qu’ils recherchaient ». « C’était absolument hallucinant pour moi d’entendre pareil discours en 2021 », a ajouté celui qui a joué pendant huit ans en NFL.  

« Nous allons examiner la question. Ce commentaire est complètement inapproprié et contraire aux valeurs de la Ligue. La NFL et ses clubs s’engagent à offrir des opportunités d’emploi égales à tout le monde, conformément à notre engagement en faveur de la diversité, de l’équité et de l’inclusion », a réagi le porte-parole de l’instance, Brian McCarthy.  

L’Alliance Fritz Pollard, qui œuvre pour améliorer la diversité dans la NFL, a également demandé qu’une enquête soit menée. « Si les commentaires concernant son statut d’Américain d’origine coréenne sont vrais, c’est une preuve supplémentaire que les pratiques d’embauche de la Ligue sont encore entachées de discrimination », a indiqué cet organisme à but non lucratif.