Comme prévu, les Jaguars de Jacksonville ont lancé le repêchage de la NFL en misant sur Trevor Lawrence, jeudi.

Associated Press

Le quart vedette a mené Clemson à un titre national ; plusieurs le voient comme le plus prometteur à sa position depuis Andrew Luck, en 2012.

Lawrence aura comme entraîneur-chef Urban Meyer, lui-même issu d’un passé glorieux dans la NCAA.

L’objectif est de redresser une organisation qui a gagné un seul match l’an dernier.

Le deuxième choix a été le quart Zach Wilson de BYU, par les Jets de New York. Plus tôt ce mois-ci, la formation a envoyé Sam Darnold, repêché troisième en 2018, aux Panthers de la Caroline.

PHOTO TONY DEJAK, ASSOCIATED PRESS

Zach Wilson

C’est au tour de Wilson de tenter de devenir le quart durable et d’impact que les Jets n’ont pas eu depuis Joe Namath.

Au troisième rang, les 49ers de San Francisco ont choisi le quart Trey Lance, de North Dakota State.

PHOTO TONY DEJAK, ASSOCIATED PRESS

Trey Lance aux côtés du commissaire de la NFL Roger Goodell

Trois quarts lors des trois premiers choix d’un repêchage, ça ne s’était vu qu’en 1971 (Jim Plunkett, Archie Manning, Dan Pastorini) et 1999 (Tim Couch, Donovan McNabb, Akili Smith).

Jimmy Garoppolo a amené les Niners jusqu’au Super Bowl en février 2020. Le directeur général John Lynch et l’entraîneur-chef Kyle Shanahan ont toutefois payé un fort prix à Miami pour monter dans l’ordre de sélection et choisir Lance.

Le Bison a aussi compté dans ses rangs Carson Wentz, repêché deuxième en 2016, par Philadelphie.

Une autre position a finalement été mise en lumière au quatrième rang, Kyle Pitts étant le choix des Falcons d’Atlanta.

Ailier rapproché de six pieds six et 245 livres, il a brillé avec les Gators de l’Université de la Floride.