(Green Bay) Le quart vedette Aaron Rodgers ne pense pas qu’il y ait une raison pour laquelle il ne serait pas de retour avec les Packers en 2021.

Associated Press

Il ajoute toutefois que son avenir n’est pas nécessairement sous son contrôle.

Rodgers clarifiait ses remarques de dimanche après la défaite de 31-26 des Packers contre les Buccaneers, qui devenaient les champions de la Nationale.

Rodgers a déclaré après le match « il y a beaucoup de gars dont l’avenir est incertain, moi y compris. »

« Avec la saison que j’ai eue, où j’ai une chance d’être le joueur le plus utile, et où nous avons fait un long parcours, c’est sûr que je ne pense pas qu’il y ait une raison pour laquelle je ne serais pas de retour », a mentionné Rodgers mardi, à l’émission de radio de Pat McAfee.

« Cela dit, il y a peu de garanties dans ce métier. »

La liste de joueurs autonomes potentiels de Green Bay comprend le centre Corey Linsley et le demi-offensif du Pro Bowl Aaron Jones, notamment.

On a demandé à Rodgers si le commentaire sur son avenir était une tentative de se donner un rapport de force. Cette saison, il a signé 48 passes de touché et n’a commis que cinq interceptions.

« Je n’ai même pas encore eu ces conversations-là, a dit Rodgers. (Lundi), c’était les réunions mettant fin à une saison. J’ai parlé avec mon entraîneur des quarts et mon coordinateur offensif. Vous dites au revoir aux coéquipiers et vous commencez à vider votre casier.

« Mais je suis là cette semaine. Ce n’est pas comme s’envoler hors de la ville et “Sayonara, Green Bay”.

« Il y a des conversations à avoir. Je vais les avoir avec les bonnes personnes. Mais ce sont les mêmes conversations que nous avons chaque année. Il n’y a pas de grandes demandes “j’ai besoin de ça, ça et ça”.

« Nous avons des conversations honnêtes chaque année, que ce soit avec (le directeur général) Brian (Gutekunst), (l’entraîneur) Matt (LaFleur), (le PDG) Mark (Murphy). Depuis des années.

« Ça fait partie d’être un leader, d’avoir le pouls de l’équipe et de quelle direction nous prenons. »

Rodgers a passé toute sa carrière avec Green Bay. Il lui reste trois ans à une entente de 118 millions pour quatre ans.