(Landover) Nouvelle équipe, mais mêmes succès en séries pour Tom Brady.

Stephen Whyno
Associated Press

Brady a lancé deux passes de touché et pour des gains aériens de 381 verges, guidant les Buccaneers de Tampa Bay vers une victoire de 31-23 contre l’Équipe de football de Washington, samedi soir.

À son 42e départ en séries en carrière, et le premier dans un autre uniforme que celui des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Brady a découpé en morceaux la deuxième meilleure défensive de la NFL.

Le vétéran quart a complété 22 de ses 40 passes et il a aidé les Buccaneers à signer une première victoire en séries depuis 2002.

Brady a été impliqué dans un duel avec Taylor Heinicke, qui a connu une belle performance à son deuxième départ en carrière et son premier en séries, en remplacement d’Alex Smith, blessé.

Heinicke, qui a signé un contrat au sein de l’équipe d’entraînement en décembre, a lancé une passe de touché et pour des gains de 306 verges et il a ajouté 46 verges au sol et un majeur pour la formation de Washington.

Pendant que l’entraîneur-chef Bill Belichick et les Patriots regardaient les séries éliminatoires du confort de leur maison, après avoir montré une fiche de 7-9 cette saison, Brady a encore l’occasion de se rendre jusqu’au Super Bowl, dans son nouveau stade.

Les Buccaneers attendent le résultat du match opposant les Saints de La Nouvelle-Orléans aux Bears de Chicago pour connaître leurs prochains adversaires. Si les Bears causent la surprise, la troupe de Tampa Bay accueillera les Rams de Los Angeles le week-end prochain.

À 43 ans et 159 jours, Brady a devancé George Blanda en tant que quart le plus âgé à avoir lancé une passe de touché en séries. Sa passe payante de 36 verges à Antonio Brown était sa plus longue en séries depuis 2011.

Brady a été méthodique en première demie, complétant 12 passes pour des gains de 209 verges. Il n’a été victime d’aucun sac jusqu’à la dernière minute du deuxième quart.

Heinicke a rendu les choses intéressantes au troisième quart, courant sur une distance de huit verges avant de plonger avec le ballon à l’intérieur du pylône dans la zone des buts.

Brady a répondu en orchestrant une série à l’attaque de 69 verges qui s’est conclue par une course de trois verges de Leonard Fournette pour un touché. Ce majeur a porté la marque à 28-16 et ce fut suffisant pour les Buccaneers.