Le secondeur vedette von Miller des Broncos de Denver a révélé sur Twitter, jeudi soir, qu’il a été déclaré négatif au coronavirus deux semaines après avoir annoncé qu’il avait reçu un diagnostic de la COVID-19.

Arnie Stapleton
Associated Press

« J’ai reçu mes résultats. Je suis’négatif’pour la COVID-19 », a gazouillé Miller.

Miller a rendu public son diagnostic le 16 avril, affirmant qu’il voulait montrer que le virus pouvait affecter n’importe qui, même un jeune athlète en pleine forme.

Miller, qui souffre d’asthme, était suivi par les médecins des Broncos et il se trouvait en quarantaine à son domicile de la région de Denver au cours des deux dernières semaines.

Grâce à une diffusion en direct sur Instagram lors du repêchage de la NFL le week-end dernier, Miller a offert une analyse divertissante du repêchage à travers un masque N95 depuis son domicile.

Miller est le deuxième joueur actif de la NFL à reconnaître qu’il a été déclaré positif pendant la pandémie de coronavirus qui a touché plus de trois millions de personnes dans le monde et tué plus de 230 000 personnes dans le monde, dont environ 63 000 décès confirmés aux États-Unis.

Le joueur par excellence du Super Bowl 50 est l’un des athlètes américains les plus en vue à dévoiler qu’il a contracté la COVID-19. En mars, la vedette de la NBA, Kevin Durant, figurait parmi plusieurs membres des Nets de Brooklyn testés positifs.

Le centre Brian Allen des Rams de Los Angeles a indiqué le mois dernier qu’il avait été déclaré positif à la COVID-19 plusieurs semaines plus tôt. L’entraîneur Sean Payton des Saints de la Nouvelle-Orléans a aussi annoncé en mars qu’il avait également été déclaré positif au virus.

Avant le repêchage, le directeur général des Broncos, John Elway, a déclaré : « Je suis fier que Von apporte son aide à tous ceux qui sont touchés par la COVID-19. Cela montre que cela peut affecter n’importe qui. Je suis content que Von se porte bien, mais j’espère aussi que cela a attiré plus d’attention. »