(Santa Clara) Jimmy Garoppolo a lancé une passe de touché lors de la première séquence à l’attaque des 49ers et la défensive s’est chargée du reste pour permettre à la formation de San Francisco de vaincre les Vikings du Minnesota, lors du deuxième tour éliminatoire, samedi.

Associated Press

Les Niners (14-3) ont remporté un premier match éliminatoire en six ans, profitant notamment de deux revirements des Vikings (11-7) en deuxième demie pour inscrire 10 points.

Richard Sherman a mis la table pour le second touché au sol de Tevin Coleman en interceptant la passe de Kirk Cousins et l’échappée de Marcus Sherels a mené à un placement qui a permis aux Niners de prendre les devants 27-10 au début du quatrième quart.

« Ces gars-là ont très bien fait, a déclaré Coleman à propos des joueurs de ligne offensive. Ils ont repoussé les gars au maximum pour que je puisse courir avec le ballon. Ils ont fait du très bon travail. »

La formation de San Francisco a empêché les Vikings de capitaliser lors des 27 premières minutes du match.

La semaine prochaine, les Niners vont accueillir les vainqueurs du match opposant les Seahawks de Seattle aux Packers de Green Bay pour le match de Championnat de la Nationale.

« Nous avons des choses à améliorer, à peaufiner, mais nous avons assez bien joué pour l’emporter, a souligné George Kittle. C’est tout ce qu’on demandait. De jouer du football en éliminatoires, tout le monde peut gagner et nous avons simplement fait plus de jeux qu’eux aujourd’hui. »

Garoppolo a lancé une interception alors qu’il était loin dans son territoire tard en première demie et a passé la plupart de son temps en deuxième demie à remettre le ballon à Coleman et Raheem Mostert.

Cousins a complété 21 de ses 29 passes pour des gains de 172 verges et a lancé une passe de touché de 41 verges à Stefon Diggs au premier quart.

Dalvin Cook a été limité à 18 verges en neuf portées, alors que la défense des Niners profitait du retour au jeu de Dee Ford, Kwon Alexander et Jaquiski Tartt pour reprendre la forme.

« C’était un gros avantage pour nous de retrouver ces joueurs-là, a reconnu Arik Armstead. Ils sont des leaders dans notre équipe, des joueurs talentueux et ils ont fait de gros jeux. Il nous manquait quelques pièces maîtresses, mais nous avons réussi à nous en sortir avec le retour de ces joueurs-là. »

Les 49ers ont réalisé six sacs du quart et ont limité les Vikings à 147 verges.