(Cleveland) L’entraîneur des Browns de Cleveland, Kevin Stefanski, s’attend à ce que certains des joueurs qui ont manqué à l’appel lors de la défaite, dimanche, en raison des protocoles COVID-19 reviennent à l’entraînement jeudi alors que le club se prépare à affronter les Steelers de Pittsburgh avec une place en éliminatoires à l’enjeu.

The Associated Press

Les Browns (10-5) se sont inclinés 23-16 face aux Jets de New York, qui ont profité du fait qu’ils étaient privés de leurs quatre meilleurs receveurs, y compris la cible préférée Jarvis Landry, le plaqueur partant Jedrick Wills et deux secondeurs après que leurs noms aient été inscrits sur la liste COVID-19.

Ils pourront effectuer un retour cette semaine pourvu qu’ils obtiennent un diagnostic négatif.

Cette défaite a mis les Browns en danger de rater les éliminatoires et ils ont besoin d’une victoire ce week-end contre les Steelers, qui ont remporté le titre de la section Nord de l’Association américaine et pourraient donner congé à certains joueurs lors du dernier match de la saison.

Les Browns tentent de mettre fin à une disette en éliminatoires qui remonte à 2002, la plus longue séquence du genre actuellement dans la NFL.

Landry a été retiré de la formation, de même que les receveurs Rashard Higgins, Donovan Peoples-Jones et KhaDarel Hodge après avoir été en contact étroit avec le secondeur B.J. Goodson, qui a été déclaré positif pour le virus et manquera également le match contre les Steelers.

Wills a lui aussi été gardé à l’écart, dimanche, parce qu’il présentait des symptômes de COVID. Son nom avait été placé sur la liste COVID la semaine dernière après un contact étroit avec une personne extérieure à l’organisation, puis réactivé samedi.

Également, le secondeur recrue Jacob Phillips a été mis à l’écart à la suite d’un contact avec Goodson.

Stefanski a déclaré qu’aucun des six n’avait été déclaré positif.