(Nouvelle-Orléans) L’entraîneur-chef des Saints de La Nouvelle-Orléans, Sean Payton, a sérieusement songé à repêcher Patrick Mahomes en 2017. Cependant, les Saints possédaient le 11e choix et les Chiefs de Kansas City ont transigé pour monter au 10e rang et sélectionner Mahomes.

Brett Martel
Associated Press

Drew Brees était alors âgé de 38 ans, mais il n’avait toujours pas l’intention de prendre sa retraite. Et en fin de compte, les Saints ont connu l’une des meilleures récoltes de leur histoire lors du repêchage cette année-là.

Ils ont notamment sélectionné le demi de coin Marshon Lattimore, recrue défensive de l’année en 2017. Ce dernier aura l’occasion de mettre un bâton dans les roues de la bande à Mahomes dimanche, quand les Saints (10-3) accueilleront les Chiefs (12-1), champions en titre du Super Bowl.

« Tout a bien fonctionné pour tout le monde finalement, a mentionné Lattimore. (Mahomes) fait bien les choses avec eux. Je fais mes affaires ici. Tout le monde en est sorti gagnant.

« Et oui, j’ai hâte de l’affronter parce qu’il est l’un des meilleurs jeunes quarts du circuit, a enchaîné Lattimore. Nous allons devoir jouer un grand match. »

PHOTO CHARLES REX ARBOGAST, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Le demi de coin des Saints Marshon Lattimore (23) célèbre une interception réussie contre les Bears, le 1er novembre.

Avec l’aide du receveur Tyreek Hill et de l’ailier rapproché Travis Kelce, Mahomes domine la NFL avec 4208 verges de gains aériens et les Chiefs sont à nouveau parmi les favoris pour remporter les grands honneurs.

« C’est rare d’être aussi jeune et aussi talentueux, a souligné l’entraîneur-chef des Chiefs, Andy Reid, en parlant de Mahomes. Ça rend hommage à son éthique de travail et à ses gênes. »

Les Chiefs possèdent le meilleur dossier de l’Association américaine. S’ils veulent conserver leur avance en tête, ils devront vaincre les Saints, qui tenteront pour leur part de se racheter après un revers surprise face aux Eagles de Philadelphie. Les Saints peuvent s’assurer d’un quatrième titre consécutif de la section Sud de l’Association nationale avec une victoire, ou un revers des Buccaneers de Tampa Bay.

« Ce sera une belle bataille, a dit Lattimore. Je pense que notre équipe est aussi complète que la leur. Que le meilleur gagne ! »

Les Saints ont ajouté un peu d’intrigue à leur situation au poste de quart en rendant Brees admissible à un retour au jeu. Brees a raté quatre matchs depuis qu’il a encaissé un sac face aux 49ers de San Francisco. Il s’était alors fracturé plusieurs côtes et perforé un poumon.

Taysom Hill a pris la relève et les Saints ont compilé un dossier de 3-1 en l’absence de Brees.

Payton a déclaré vendredi que Brees devrait être à son poste dimanche, mais il a ajouté que Hill pourrait aussi être employé sur certains jeux. Même avant que Brees tombe au combat, les Saints se sont parfois tournés vers Hill pour déstabiliser la défensive adverse.

« Nous avons différentes formations et ça nous offre un peu plus d’options », a dit Payton.

Les Chiefs se sont préparés à affronter les deux quarts.

« Ils sont très différents, a reconnu le coordonnateur défensif des Chiefs, Steve Spagnuolo, qui a occupé le même poste chez les Saints en 2012. On parle d’un futur membre du Temple de la renommée (en Brees) et d’un gars (Hill) qui joue du bon football et qui peut courir avec le ballon.

« Ils ont connu du succès, peu importe qui se retrouve derrière le centre. Et il y a plusieurs autres joueurs dangereux au sein de leur attaque », a ajouté Spagnuolo.