Le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a déclaré mercredi que la ligue compte garder le cap et se rendre à la fin de la saison comme prévu.

Barry Wilner
Associated Press

La NFL songe à mettre en place des bulles sanitaires pour les éliminatoires, mais elles ne ressembleraient pas nécessairement à celles mises en place avec succès par la LNH et la NBA, a dit Goodell en téléconférence.

« Il faudra instaurer un partenariat (entre les clubs, l’Association des joueurs et la ligue) et ça prendra de la discipline pour compléter la saison, a dit Goodell. Mais suis confiant que nous puissions y arriver. »

« Les protocoles sanitaires que nous avons utilisés et notre ligne directrice sont guidés par des recommandations médicales, a ajouté la vice-présidente aux opérations football de la NFL, Dawn Aponte. Nous tentons de nous assurer que nous jouons tous nos matchs de façon sécuritaire. Le faire durant 17 semaines est et demeure notre objectif. »

Goodell et le Dr Allen Sills, médecin en chef du circuit, ont noté que le concept de bulle peut prendre plusieurs formes.

« Nous ne voyons pas une bulle comme un lieu unique, comme plusieurs personnes le conçoivent, a expliqué Goodell. Nous croyons fermement que nos protocoles fonctionnent. Nous sommes ouverts à des ajustements, à adapter ces protocoles, de prendre des mesures additionnelles. Mais je ne nous vois pas utiliser des bulles au sens que les médias l’entendent. »

Sills a également expliqué que « chaque fois qu’ils doivent mettre en place une structure pour les équipes, il faut regarder tous les risques et les bénéfices », ajoutant qu’il n’y a pas de plan complètement sans risque.

« Nous devons faire ce que nous croyons être le mieux et le plus sécuritaire. Toutes les options demeurent sur la table et les données dont nous disposons dicteront notre conduite. Nous avons ajusté nos protocoles presque toutes les semaines. »

Le médecin a rappelé que la NFL ne tenterait pas d’obtenir un traitement de faveur quand les vaccins seront disponibles. Il a d’ailleurs soutenu qu’ils devraient d’abord être administrés à ceux qui sont en première ligne dans la lutte à la pandémie.

Pour la semaine 12, la NFL a dû reporter le match entre les Ravens de Baltimore et les Steelers de Pittsburgh de jeudi soir à dimanche, puis à mardi, avant de finalement le déplacer à mercredi en raison d’une éclosion de COVID-19 chez les Ravens.

Les Broncos ont quant à eux joué leur match de dimanche contre les Saints de La Nouvelle-Angleterre sans quart d’expérience en raison de manquements aux protocoles sanitaires de la ligue.

L’horaire de la semaine 13 sera également chamboulé en raison de la situation chez les Ravens.