Derrick Henry a transporté les Titans du Tennessee jusqu’au sommet de la section Sud de l’Association Américaine, dimanche.

Michael Marot
Associated Press

Henry a malmené la deuxième meilleure défensive de la NFL en obtenant 140 verges et trois touchés en première demie et les Titans ont écrasé les Colts de l’Indianapolis 45-26.

« Je devais simplement aller sur le terrain et courir de façon nord-sud. Je devais terminer mes courses vers l’avant et me rendre dans la zone des buts, a déclaré Henry. Je donne du crédit aux joueurs qui bloquent devant. Beaucoup de crédit leur revient. Je dois simplement faire mon travail et être efficace quand j’ai le ballon. »

Cette victoire a permis aux Titans (8-3) de s’emparer du premier rang de la section et d’obtenir le bris d’égalité entre les deux formations.

Henry a terminé la rencontre avec 178 verges au sol. Il a fait la majorité du travail grâce à 27 portées, se défaisant des joueurs adverses ou tirant même quelques fois avec lui ceux qui tentaient de le projeter au sol.

Henry a récolté 100 verges au sol dans un troisième match de suite et dans une partie à l’étranger consécutive, égalant l’ancien des Titans Chris Johnson pour la deuxième plus longue séquence depuis la fusion de 1970. Seul Barry Sanders (10 en 1996-97) a connu une meilleure séquence.

Alors que les Colts (7-4) manquaient trois partants clés – le plaqueur défensif étoile DeForest Buckner, le secondeur Bobby Okereke et l’ailier défensif Denico Autry – Henry a fréquemment brisé des plaqués. Il est devenu le deuxième joueur de l’histoire de l’équipe à connaître trois saisons de suite de 10 touchés au sol ou plus, joignant Earl Campbell.

« Nous n’avons simplement pas bien exécuté les jeux, a observé l’entraîneur-chef des Colts, Frank Reich. Dans les matchs de cette importance, il faut faire les petites choses de la bonne façon. Nous ne l’avons pas fait. Nous l’avons déjà fait par le passé dans des affrontements de cette ampleur, mais pas aujourd’hui. »

Ça n’a pas pris de temps avant que Henry donne le ton. Il a touché le ballon lors de six des 10 premiers jeux des Titans, couronnant la première série à l’attaque de son équipe avec un majeur de 12 verges.

Après que les Colts eurent créé l’égalité 7-7 après une passe de touché de 11 verges de Philip Rivers à Trey Burton, Ryan Tannehill a rejoint A. J. Brown pour un majeur de 69 verges. Quand les Colts ont nivelé le pointage à nouveau après une course d’une verge de Jacoby Brissett, Henry s’est remis au travail.

L’imposant porteur de ballon a réussi un touché à la suite d’une course d’une verge, à mi-chemin au deuxième quart, et il a franchi la ligne des buts après une course de 11 verges, portant la marque à 28-14. Tannehill a ajouté une course d’une verge payante pour donner les devants 35-14 aux Titans à la demie.

« Nous aimons établir le jeu au sol, que ce soit à domicile ou à l’étranger, et Derrick est constant, a dit Tannehill, qui a complété 13 de ses 22 passes pour des gains de 221 verges. Il accomplit ces choses, peu importe où il est. C’est un très bon joueur de football. »