(Tampa) Jared Goff a lancé trois passes de touché et pour des gains de 376 verges, guidant les Rams de Los Angeles vers une victoire de 27-24 contre les Buccaneers de Tampa Bay, lundi soir.

Associated Press

Goff a complété 39 de ses 51 passes, dont trois payantes à Robert Woods, Van Jefferson et Cam Akers. La défensive des Rams a appliqué de la pression sur Tom Brady pendant toute la soirée et elle a scellé l’issue de la rencontre grâce à une interception dans les dernières minutes.

Cooper Kupp a effectué 11 réceptions pour des gains de 145 verges alors que Woods a conclu la partie avec 10 attrapés pour des gains de 130 verges. Un placement de 40 verges de Matt Gay alors qu’il restait 2:36 à écouler a finalement fait la différence.

Les Rams (7-3) ont grimpé au premier rang de la section Ouest de l’Association Nationale. Ils présentent la même fiche que les Seahawks de Seattle.

Brady a vu 26 de ses 48 passes être captées pour des gains de 216 verges et deux touchés. Le demi de sûreté des Rams Jordan Fuller a réussi les deux interceptions à ses dépens.

Gay, un choix des Buccaneers en 2019 qui avait été libéré à sa saison recrue en raison de son inconstance, est le troisième botteur des Rams en quatre semaines.

Les Buccaneers (7-4) ont glissé à 1-3 cette saison lors de leurs quatre matchs de grande écoute. L’entraîneur-chef Bruce Arians avait ajusté l’horaire de préparation de son équipe la semaine dernière, tenant deux entraînements en soirée, dont un au Raymond James Stadium.

Brady a répondu à une série offensive productive de près de huit minutes de Goff avec deux longues séquences à l’attaque pour procurer une avance de 14-7 aux Buccaneers.

Les Rams sont finalement rentrés au vestiaire à la demie avec une avance de 17-14 à la suite d’un botté de précision de 38 verges de Gay.

Alors que les Buccaneers tiraient de l’arrière 24-17, Brady a tiré avantage de la deuxième interception de la soirée contre Goff. Chris Godwin a inscrit un touché de 13 verges pour niveler la marque à 24-24.

Une première historique

PHOTO JASON BEHNKEN, AP

De gauche à droite : Barry Anderson, Anthony Jeffries, Julian Mapp, Jerome Boger, Greg Steed, Dale Shaw, Carl Johnson

Par ailleurs, ce match s’est inscrit dans l’histoire non pas pour ses joueurs, mais bien pour ses arbitres.

Pour une première fois dans l’histoire de la NFL, un groupe composé entièrement d’arbitres noirs est d’office pour un affrontement.

L’arbitre Jerome Boger a mené le groupe, qui comprend aussi les officiels Barry Anderson, Julian Mapp, Carl Johnson, Dale Shaw, Anthony Jeffries et Greg Steed.

Lorsque la NFL a annoncé que cette équipe avait été assemblée, la semaine dernière, le vice-président des opérations football Troy Vincent a qualifié la décision de « témoignage des contributions innombrables et incommensurables des officiels noirs dans le sport, de leurs performances exemplaires et du pouvoir d’inclusion qui caractérise ce grand sport ».

Cinq membres de l’équipe travaillent régulièrement ensemble. Johnson et Steed ont joint le groupe pour l’affrontement de lundi entre deux aspirants aux séries dans l’Association Nationale.

Les membres de l’équipe totalisent 89 saisons d’expérience dans la NFL et ont travaillé lors de six matchs du Super Bowl.

Le premier arbitre noir à avoir travaillé dans un sport majeur est Burl Toler, qui a été embauché par la NFL en 1965.