(Toronto) Le quart Mike Reilly, des Lions de la Colombie-Britannique, a déposé un grief contre la formation de la Ligue canadienne de football pour, semble-t-il, non-versement d’argent garanti.

La Presse Canadienne

Une source de la LCF a confirmé lundi que le grief avait été déposé. Cette source s’est exprimée sous le sceau de l’anonymat parce que la ligue, les Lions et l’Association des joueurs n’ont pas dévoilé publiquement des détails spécifiques.

Les dirigeants des Lions ont refusé de commenter lundi.

En février 2019, à titre de joueur autonome, Reilly a signé un contrat de quatre ans, d’une valeur de 2,9 millions, avec les Lions après six campagnes à Edmonton.

Pour Reilly, un Américain natif de l’État de Washington, il s’agissait d’une sorte de retour au bercail après avoir porté l’uniforme des Lions entre 2010 et 2012.

Le contrat que Reilly a signé avec les Lions était significatif en ce sens qu’il devenait le joueur le mieux payé dans la ligue. De plus, selon des informations, le pacte incluait une somme de 250 000 $ totalement garantie.

Lorsque la ligue a annulé la saison 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, Reilly s’attendait à recevoir le montant d’argent en question, selon la source de la LCF. Le grief a été déposé le mois dernier parce que Reilly n’avait pas encore reçu l’argent.

Ed Hervey, qui avait négocié le contrat que Reilly a signé en 2019, a démissionné de ses fonctions de directeur général des Lions le 16 octobre, citant des raisons personnelles.

Seulement dix jours plus tard, David Braley, le propriétaire des Lions est décédé à l’âge de 79 ans.

Âgé de 35 ans, Reilly a été nommé le Joueur par excellence dans la LCF en 2017, après avoir amassé des gains de 5830 verges par la passe — un sommet personnel en carrière — et 30 passes de touché.

Il a guidé les Eskimos à une conquête de la coupe Grey en 2015, match lors duquel il a été choisi le joueur le plus utile de la finale.

En 2019, Reilly a accumulé des gains de 3897 verges par la voie des airs, lancé 20 passes de touché mais a été victime de 15 interceptions en 16 rencontres. Les Lions (5-13) ont terminé au dernier échelon de la section Ouest.