(Santa Clara) Aaron Rodgers a accumulé 305 verges de gains et quatre passes de touché, alors que les Packers de Green Bay ont écrasé les 49ers de San Francisco 34-17, jeudi.

La Presse Canadienne

Rodgers a lancé de longues passes payantes à Davante Adams et Marquez Valdes-Scantling, en plus de lancer une courte passe de touché à Marcedes Lewis en première demie et les Packers (6-2) menaient 21-3 face aux Niners (4-5).

Il s’agissait d’un énorme revirement de situation par rapport aux deux duels entre les deux équipes la saison dernière, quand les 49ers avaient dominé les Packers 50-0 en première demie lors de victoires convaincantes en saison régulière et lors du championnat de l’Association nationale.

Les Packers ont eu leur revanche en partie parce que les Niners étaient privés de nombreux éléments importants en raison de blessures ou d’un test positif au coronavirus du receveur Kendrick Bourne qui a forcé l’isolement de trois autres coéquipiers en raison de contacts « à haut risque ».

« C’était un match différent, a reconnu Rodgers. Leur profondeur est mise à l’épreuve dans toutes les phases du jeu. Ils connaissent probablement la pire saison depuis longtemps en matière de blessés. Ce n’est pas la même équipe que nous avons affrontée la saison dernière. »

Les 49ers étaient privés du quart Jimmy Garoppolo (cheville), de l’ailier rapproché George Kittle (pied), du porteur de ballon Raheem Mostert (cheville), des receveurs Deebo Samuel (cuisse) et Brandon Aiyuk (COVID-19), du bloqueur Trent Williams (COVID-19) et des éléments importants en défensive Nick Bosa (genou), Dee Ford (dos) et Richard Sherman (mollet).

« Nous savions que ce serait tout un défi, a dit l’entraîneur-chef des 49ers, Kyle Shanahan. Nous savions dès le début de la semaine que ce serait un gros défi. Nous avons perdu trois gars hier, ce qui a rendu le défi encore plus gros. Je croyais quand même en nos chances. Je pense que nous aurions pu mieux paraître. »

Rodgers et les Packers, qui étaient privés de trois joueurs dont les noms se retrouvent sur la liste COVID-19, en ont pleinement profité.

Rodgers a couronné la première série à l’attaque du match avec une passe payante de 36 verges à Adams, qui a réussi un superbe attrapé par-dessus Emmanuel Moseley dans la zone des buts.

Les 49ers ont vu ce qu’ils croyaient être un majeur sur une passe de Nick Mullens à River Cracraft être annulé après une révision vidéo, puis Mullens a été victime d’une interception.

Ce revirement a mené à un majeur des Packers sur une passe de touché d’une verge de Rodgers à Lewis. Les Packers ont ensuite pris le plein contrôle de la rencontre quand Valdes-Scantling s’est démarqué derrière la défensive des Niners et a capté une passe de Rodgers pour un majeur sur 52 verges tard en première demie.

Rodgers a lancé une deuxième passe de touché à Valdes-Scantling en deuxième demie.

Adams a capté un total de 10 passes pour 173 verges de gains. Il est devenu le premier joueur des Packers depuis Donald Driver en 2006 à connaître trois rencontres d’au moins 150 verges de gains dans la même saison.

« J’aime lancer le ballon au numéro 17, a dit Rodgers au sujet d’Adams. Il est un joueur spécial. »