Les Texans de Houston ont congédié le directeur général et entraîneur-chef Bill O’Brien.

La Presse Canadienne

Ce congédiement est survenu au lendemain d’une défaite de 31-23 subie aux mains des Vikings du Minnesota qui a porté la fiche de l’équipe à 0-4 pour la première fois depuis 2008.

« Dans cette business, c’est le chiffre tout au bas de la colonne qui compte, et nous n’avons pas réussi à le hausser où nous voulions qu’il soit », a déclaré O’Brien.

Après avoir obtenu le poste de directeur général cet hiver, il a été vivement critiqué pour la transaction ayant fait passer le receveur étoile DeAndre Hopkins aux Cardinals de l’Arizona en retour du porteur de ballon David Johnson et des choix de repêchage.

Invité à se prononcer sur certaines de ses décisions, O’Brien a affirmé qu’il n’avait aucun regret.

« Chaque décision que nous avons prise visait les meilleurs intérêts de l’équipe. Nous avons eu de longues discussions. Nous avons investi beaucoup de temps à mener des recherches avant de bouger. Il y a des choses qui se passent à l’intérieur des murs d’une organisation que le grand public ne saura jamais. Et c’est ainsi. »

La pression sur O’Brien n’a fait que s’intensifier avec le mauvais début de saison de Johnson. L’attaque au sol des Texans est la pire de la NFL, tandis que leur défense est celle qui a alloué le plus de verges.

O’Brien en était à sa septième campagne à Houston. Il a compilé une fiche de 52-48 et remporté le titre de la section Sud de l’Américaine quatre fois, dont au cours des deux dernières saisons.

Le propriétaire de l’équipe, Cal McNair, en a fait l’annonce lundi.

« Le leadership de Bill a fait avancer cette organisation, et il l’a guidée vers quatre titres de la section Sud de l’Association américaine, 52 victoires et plusieurs qualifications aux séries éliminatoires pendant son règne », a déclaré McNair dans un communiqué.

« Bill a démontré sa valeur en tant qu’entraîneur et meneur dans cette ligue. Je lui ai parlé plus tôt aujourd’hui et je lui ai dit que nous allions dans une nouvelle direction. »

O’Brien a maintes fois remercié la famille McNair pour lui avoir donné la chance de diriger les Texans, et s’est excusé de ne pas avoir répondu aux attentes.

« Je lui ai dit… je suis désolé que nous n’ayons pu mener cette équipe à un autre niveau. Nous n’avons pas pu le faire l’année dernière, l’année d’avant et, bien sûr, tôt cette année », a révélé O’Brien.

« Mais ç’a n’a pas été par manque d’effort. Nous avons gagné quatre titres de section dont nous sommes fiers. Nous avons fait beaucoup de bonnes choses, mais nous n’en avons pas fait assez. »

Romeo Crennel, qui était l’entraîneur-chef adjoint, agira comme entraîneur par intérim jusqu’à la fin de la campagne.