La Ligue canadienne de football (LCF) a officiellement annoncé qu’il n’y aurait pas de saison écourtée en 2020, lundi après-midi.

Miguel Bujold
Miguel Bujold La Presse

« Les gouverneurs ont décidé aujourd’hui que c’était dans l’intérêt supérieur de la LCF de se concentrer sur son avenir », a commenté le commissaire de la LCF, Randy Ambrosie, dans un communiqué de presse.

Les gouverneurs ont voté en faveur de l’annulation de la saison lors d’une réunion, lundi matin.

« Nous sommes entièrement investis dans l’avenir de notre ligue et dans notre vision d’une ligue plus forte, plus solide et plus internationale. »

Selon les informations qui ont circulé, la LCF était à la recherche d’un prêt de 30 millions sans intérêt du gouvernement fédéral. Cette demande a été refusée.

« Même avec l’appui financier du gouvernement et avec une nouvelle entente avec les joueurs, nos propriétaires et les dirigeants des équipes communautaires auraient eu à composer avec des pertes substantielles en 2020 », a indiqué Ambrosie.

« Sans cette aide, les pertes deviennent trop lourdes et elles réduisent de manière importante notre capacité à reprendre nos activités non seulement l’an prochain, mais à long terme. »

Ambrosie participera à une téléconférence avec les journalistes lundi après-midi.

La LCF espérait disputer une saison écourtée de six matchs à Winnipeg à compter de la fin septembre ou du début d’octobre.