Le commissaire de la NFL Roger Goodell a réduit son salaire à 0 $ et d’autres employés des bureaux de la ligue devront accepter des réductions salariales ou des congés temporaires en raison de la pandémie de coronavirus.

Barry Wilner
Associated Press

Goodell, qui gagne plus de 30 millions US par année en salaire et en bonis, a volontairement accepté de diminuer son salaire en avril, selon ce qu’a confié à l’Associated Press, mercredi, une personne au fait de la situation.

Cette personne s’est exprimée sous le sceau de l’anonymat parce que la NFL n’avait pas encore annoncé la nouvelle.

La ligue va également implanter des réductions proportionnelles des salaires de base, à compter de la période de paie se terminant le 22 mai. Ces diminutions varieront entre cinq et 15 % selon le titre que détiennent ces employés.

Dans une note acheminée au personnel du quartier général de la NFL, Goodell a fait savoir qu’aucun employé dont le salaire de base est inférieur à 100 000 $ ne sera touché par ces réductions.

De plus, aucun employé ne verra son salaire de base glisser sous la barre de 100 000 $ à la suite des réductions.

« Nous espérons que les conditions d’affaires vont s’améliorer et faire en sorte que les salaires retournent à leurs niveaux actuels, bien que nous ne savons pas à quel moment ce sera possible », a noté Goodell.

Au cours des dernières semaines, la NFL a continué de mener ses affaires courantes avec la période réservée aux joueurs autonomes et la séance de sélection, et compte présenter une saison complète à compter du mois de septembre.

Toutefois, comme d’autres organisations sportives, elle ressent les mêmes répercussions économiques et même si elle a prolongé pour une période de trois ans son entente de diffusion en flux avec Amazon Prime pour la retransmission des matchs du jeudi soir, la ligue procédait à des ajustements financiers à l’interne.

Ça signifie des congés temporaires et des ajustements aux programmes d’épargne-retraite.

Le programme de congés entrera en vigueur le 8 mai et touchera les employés qui ne sont pas en mesure de remplir leurs tâches de façon substantielle à partir de leur résidence, et/ou ceux dont la charge de travail a été réduite de façon significative.

Les employés qui seront placés en congé temporaire seront avisés au cours des prochains jours. La ligue continuera de payer leurs prestations pour soins médicaux, dentaires et soins de la vue.

« C’est important de se rappeler qu’un congé n’est pas une résiliation », a déclaré Goodell aux employés de la ligue.

« Nous ne savons pas pendant combien de temps un congé va durer, mais nous avons espoir de pouvoir réintégrer les employés placés en congé d’ici quelques mois. »