(Tallahassee) Tampa n’a pas vraiment offert le meilleur accueil au célèbre nouveau résidant Tom Brady, expulsé d’un parc du centre-ville, au début de la semaine.

Bobby Caina Calvan
Associated Press

Samedi, la mairesse Jane Castor a tenté de faire amende honorable en publiant une lettre d’excuses sur les réseaux sociaux.

Le quart de 42 ans, six fois champion du Super Bowl avec les Patriots, s’est récemment joint aux Buccaneers de Tampa Bay.

Lundi, Brady s’entraînait au parc quand il a été repéré par une patrouille du personnel. On lui a ordonné de quitter, le parc étant fermé en raison de la pandémie du coronavirus.

Dans sa lettre, Castor a remercié Brady d’avoir été bon joueur dans cette affaire.

Elle a aussi remercié Brady et son épouse, Gisele Bundchen, pour leur récent don de 750 000 repas à Feeding Tampa Bay, une banque alimentaire.

La lettre a également été adressée à Rob Gronkowski, qui a lui aussi quitté les Patriots en faveur des Buccaneers.

PHOTO COREY SIPKIN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Rob Gronkowski

Énumérant la longue liste d’activités proposées dans la région, Castor a dit : « vous devez avoir hâte de faire la fête… sans excès [je vous parle, Gronk] ».

Gronkowski est reconnu pour y aller à fond, sur le terrain et en dehors.

Tampa accueillera le Super Bowl l’an prochain. L’espoir est que Brady et Gronkowski aident les Bucs à devenir la première équipe à remporter le championnat à la maison.

La pandémie empêchant les grands rassemblements, Castor a dit que l’accueil devait être virtuel pour l’instant, affirmant qu’un « bon accueil façon Tampa devra attendre un peu. »