(Jacksonville) Les Jaguars de Jacksonville auraient accepté d’échanger le quart-arrière Nick Foles aux Bears de Chicago en retour d’un choix de quatrième ronde au repêchage de la NFL, a révélé une source au fait de la transaction.

Associated Press

Cette personne a requis l’anonymat pour discuter avec l’Associated Press puisque les transactions ne peuvent être officialisées sans que les joueurs eurent passé un examen médical. En vertu de la pandémie de coronavirus, les installations des équipes de la NFL sont fermées jusqu’au 31 mars.

Les Bears ont également obtenu des renforts en accordant un contrat de cinq saisons et 70 millions au spécialiste de la pression sur le quart Robert Quinn, ainsi qu’en embauchant l’ailier rapproché Jimmy Graham.

Les Jaguars ont cédé Foles un peu moins d’un an après avoir octroyé au joueur par excellence du Super Bowl en 2018 un contrat de quatre ans et 88 millionsUS, lequel comprend un impressionnant montant garanti de 50 125 millions.

Foles doit empocher 15 125 millions en 2020, mais aurait accaparé 21 837 millions sur la masse salariale des Jaguars. L’échanger sera néanmoins coûteux pour le club floridien — 18,75 millions seront figés sur sa masse salariale cet automne —, mais cette décision libérera 35 millions au cours des deux prochaines campagnes. Les Jaguars ont aussi sauvé un peu plus de 3 millions en 2020 en l’échangeant.

Le directeur général Dave Caldwell et l’entraîneur-chef Doug Marrone ont entamé une reconstruction complète des Jaguars à la suite d’une 10e saison perdante au cours des 12 dernières campagnes.

Foles, qui est âgé de 30 ans, s’est révélé un flop à Jacksonville. Il s’est fracturé la clavicule gauche dès le match d’ouverture et raté les huit matchs suivants, avant d’être cloué au banc à son troisième match après son retour au jeu.

La recrue Gardner Minshew, un choix de sixième ronde provenant de l’Université Washington State, a ensuite suffisamment bien joué pour permettre à l’organisation de Jacksonville d’échanger Foles.

Les Dolphins font le plein

Personne ne pourra accuser les Dolphins de Miami de viser le dernier rang la saison prochaine, alors que l’équipe a ajouté sept joueurs partants lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Le centre Ted Karras a accepté un contrat d’une saison et quatre millions, mercredi, selon une personne au courant du dossier.

Les Dolphins avaient d’abord commencé leur magasinage en faisant de Byron Jones le demi de coin le mieux payé de la NFL et en améliorant leur unité pour mettre de la pression sur les quarts adverses en embauchant le secondeur Kyle Van Noy et les ailiers défensifs Shaq Lawson et Emmanuel Ogbah. Du côté de l’attaque, les Dolphins ont ajouté le porteur de ballon Jordan Howard et le garde Ereck Flowers.

Les sept embauches totalisent plus de 222 millions en dépenses, dont au moins 133 millions en argent garanti. Pas mal pour une équipe qui collectionnait les choix au repêchage l’an dernier et qui était accusé de viser les bas-fonds de la NFL. Les Dolphins ont finalement conclu la saison 2019 avec une fiche de 5-11.

La fin pour Reid chez les Panthers

Les Panthers de la Caroline ont libéré Eric Reid seulement 13 mois après avoir offert une prolongation de contrat de trois saisons et 22 millions au vétéran demi de sûreté.

L’équipe a d’autres options à cette position. Les Panthers ont prolongé le contrat de Tre Boston, mardi. Ils ont aussi conclu une entente avec Juston Burris, plus tôt cette semaine.

Reid a disputé 29 matchs avec les Panthers lors des deux dernières saisons, réussissant 201 plaqués, cinq sacs et une interception.

Deux autres anciens Patriots chez les Lions

Les Lions de Detroit ont consenti un contrat de deux saisons et huit millions au plaqueur Danny Shelton.

Shelton a disputé 14 matchs avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en 2019, réussissant trois sacs et provoquant un échappé. Il s’agissait de sa cinquième campagne dans la NFL, une deuxième chez les Patriots.

Le demi de sûreté Duron Harmon prendrait aussi la direction de Detroit à la suite d’un échange avec les Patriots, selon une personne au courant de la transaction.

L’entraîneur-chef des Lions, Matt Patricia, était coordonnateur défensif chez les Patriots avant d’accepter un poste chez les Lions.

Le demi de coin Desmond Trufant poursuivrait aussi sa carrière avec les Lions, lui qui aurait accepté un contrat de deux saisons, selon ESPN.

Trufant a disputé ses sept premières saisons dans la NFL avec les Falcons d’Atlanta. Il a été limité à neuf matchs la saison dernière en raison d’une fracture à un avant-bras, mais il a néanmoins réussi quatre interceptions.

L’arrivée de Trufant pourrait signifier le départ de Darius Slay, le meilleur demi de coin des Lions avant l’arrivée de Trufant.

Fowler fait sauter la banque

Le secondeur extérieur Dante Fowler a signé un contrat de trois saisons et 48 millions avec les Falcons d’Atlanta, après avoir connu sa meilleure saison en carrière en 2019 avec les Rams de Los Angeles.

Fowler a réussi 11,5 sacs l’automne dernier.

À Atlanta, il retrouvera l’entraîneur Dan Quinn, qui l’a dirigé en 2012 en tant que coordonnateur défensif des Gaiters de l’Université de la Floride.

Irvin revient chez les Seahawks

Les Seahawks de Seattle ont rapatrié leur ancien choix de premier tour Bruce Irvin afin d’améliorer leur pression sur les quarts adverses.

La saison dernière, sa seule avec les Panthers de la Caroline, Irvin a réussi 8,5 sacs en seulement 13 rencontres, ce qui l’aurait classé premier à ce chapitre chez les Seahawks.

Sélectionné par les Seahawks en 2012, Irvin a aussi joué pour les Raiders d’Oakland et les Falcons d’Atlanta après avoir quitté les Seahawks au terme de la saison 2015.

Une défensive différente pour les Titans

Les Titans du Tennessee ont gardé leur offensive presque entièrement intacte, mais leur défensive sera bien différente la saison prochaine.

L’équipe a échangé le joueur de ligne défensive étoile Jurrell Casey aux Broncos de Denver en retour d’un choix de septième tour, un jour après avoir embauché l’ailier défensif Vic Beasley fils.

Casey était avec les Titans depuis qu’ils l’avaient repêché en troisième ronde en 2011. La saison dernière, il a réussi cinq sacs, mais a appliqué 30 fois de la pression sur le quart adverse. Il doit toucher 11,2 millions en 2020.

Jenkins de retour avec les Saints

Les Saints de La Nouvelle-Orléans ont embauché un joueur qu’ils n’auraient jamais dû laisser partir, accordant un contrat de quatre saisons et 32 millions au demi de sûreté Malcolm Jenkins.

Âgé de 32 ans, Jenkins retourne au sein de l’équipe qui l’avait choisi en première ronde en 2009. Il a disputé 11 saisons dans la NFL, les cinq premières avec les Saints et les six suivantes avec les Eagles de Philadelphie. Ces derniers ont décliné une option d’une valeur de 7,6 millions pour la saison 2020.

Jenkins a aidé les Saints à gagner le Super Bowl en 2009 et les Eagles, en 2017.

La saison dernière, il a participé à 81 plaqués, dont six pour des pertes, et a réussi 2,5 sacs. Il a aussi provoqué quatre échappés et en a recouvré un.

Du renfort en défensive pour les Browns

Après avoir ajouté des éléments clés à l’attaque lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, les Browns de Cleveland sont allés chercher des renforts en défensive mercredi.

Les Browns ont conclu des ententes avec le secondeur B. J. Goodson et le demi de sûreté Karl Joseph, selon des personnes au courant des négociations.

Goodson, qui portait les couleurs des Packers de Green Bay l’automne dernier, prendra la place de Joe Schobert comme secondeur intérieur.

Joseph a participé à 41 matchs avec les Raiders, qui l’avaient repêché en 2016. Il a subi une blessure à un pied en novembre.

Les Browns avaient besoin de renforts au sein des unités secondaire et tertiaire après avoir décidé de laisser partir Schobert et Christian Kirksey, ainsi que les demis de sûreté Damarious Randall et Morgan Burnett, entre autres.