(Philadelphie) Le demi de coin Sidney Jones a rabattu dans la zone des buts une passe de Dak Prescott en quatrième essai alors qu’il ne restait que 75 secondes à écouler au match et les Eagles de Philadelphie sont venus à bout des Cowboys de Dallas 17-9, dimanche.

Dan Gelston
Associated Press

Les Cowboys (7-8) se seraient assurés d’un deuxième titre consécutif de la section Est de l’Association Nationale et ils auraient éliminé les Eagles (8-7). Cette défaite permet maintenant à la formation de Philadelphie de remporter le titre et atteindre les séries s’ils défont les Giants de New York.

« Vous pouviez ressentir le sentiment de croyance que chacun de nous avait », a exprimé Wentz.

Les Cowboys peuvent encore gagner la section Est en battant les Redskins de Washington, la semaine prochaine, mais les Giants devront aussi l’emporter.

Le propriétaire des Cowboys, Jerry Jones, a quitté sa loge alors qu’il restait encore du temps au cadran. L’emploi de l’entraîneur-chef Jason Garrett pourrait se jouer la semaine prochaine.

« Nous nous attendions à quitter le stade en tant que champions de la section Est, a déclaré Jones. Ce n’est pas le cas. »

Jouant avec une épaule droite endolorie, Prescott a attaqué les demis de coin des Eagles lors de la dernière série offensive de son équipe. Les Cowboys étaient en position de marquer un touché et possiblement créer l’égalité quand Jones a effectué un beau jeu défensif.

« J’ai eu une occasion, mais je n’ai pas été capable de réussir ce jeu », a dit Prescott.

Le quart des Eagles Carson Wentz a complété 31 de ses 40 passes pour des gains aériens de 319 verges, avec une passe de touché. Miles Sanders a ajouté un majeur au sol.

Prescott a vu 25 de ses 44 tentatives par la voie des airs être captées pour des gains de 265 verges. Le porteur de ballon des Cowboys Ezekiel Elliott n’a récolté que 47 verges au sol, après avoir maintenu une moyenne de 114,8 verges par match en cinq duels contre les Eagles.

« Nous devons tous prendre notre responsabilité, a mentionné Garrett. Malheureusement, nous ne contrôlons plus notre destinée, mais nous contrôlons ce qui peut arriver la semaine prochaine, à Washington. »

Wentz a donné un coussin important aux Eagles quand il a rejoint Greg Ward sur une distance de 24 verges. Sanders a réussi une course d’une verge pour un touché lors du dernier jeu du troisième quart, procurant une avec de 17-3 aux siens.

C’était l’affrontement que Wentz devait absolument gagner. Il a livré un petit discours à ses coéquipiers avant la rencontre et il s’agissait sans contredit du match le plus important de la carrière du quart de 26 ans.

« Nous sommes bâtis pour des moments semblables, a insisté Wentz. Nous jouons avec tant de confiance et tant de prestance que tout le monde dans le stade peut le ressentir. »

Wentz a donné le ton en lançant une passe de 27 verges à JJ Arcega-Whiteside lors du premier jeu de la première séquence offensive des Eagles. Jake Elliott a inscrit les premiers points de la partie quelques instants plus tard, grâce à un placement de 36 verges.

Wentz a ensuite conclu la deuxième série à l’attaque des Eagles avec une passe de touché de six verges à Dallas Goedert. La foule au Lincoln Finacial Field en était survoltée, mais les choses sont tombées à plat par la suite.

Le botteur des Cowboys Kai Forbath a réussi des bottés de précision de 49 et 32 verges pour réduire l’écart à 10-6 à la demie, mais l’attaque n’a pas poursuivi la lancée. Forbath a ajouté un placement de 49 verges au quatrième quart pour marquer tous les points de sa troupe.