(Hamilton) Dane Evans a amassé 386 verges par la voie des airs à son premier départ en séries dans la LCF, guidant les Tiger-Cats de Hamilton vers une victoire facile de 36-16 contre les Eskimos d’Edmonton, dimanche, lors de la finale de la section Est.

Dan Ralph
La Presse canadienne

Les Tiger-Cats ont conclu la saison avec un dossier de 15-3, le meilleur de la LCF, et ils ont accédé à leur première finale de la Coupe Grey depuis 2014. Ils n’ont pas soulevé le précieux trophée depuis 1999, ce qui constitue la deuxième plus longue disette du circuit canadien.

PHOTO PETER POWER, LA PRESSE CANADIENNE

Orlondo Steinauer, l’entraîneur-chef des Tiger-Cats de Hamilton, reçoit une douche de gatorade de la part de ses joueurs

La formation de Hamilton croisera maintenant le fer avec les Roughriders de la Saskatchewan ou les Blue Bombers de Winnipeg. Le duel ultime pour l’obtention de la coupe Grey aura lieu dimanche prochain, à Calgary.

Evans a complété 21 de ses 36 passes, dont une pour un touché. Il a également été victime d’une interception. Evans a porté à 10-2 sa fiche en tant que partant des Tiger-Cats.

« Je ne vais jamais oublier ce moment, a affirmé Evans à propos des nombreux chandails noirs dans les estrades du Tim Hortons Field. Nous avons les meilleurs partisans de la LCF. »

Les Eskimos ont eu une belle occasion de rendre les choses intéressantes quand Godfrey Onyeka a récupéré un échappé de Luke Tasker avec 2 : 30 à écouler au quatrième quart, mais les visiteurs ont dû se contenter d’un placement de 30 verges de Sean Whyte qui a réduit l’écart à 28-13.

PHOTO FRANK GUNN, LA PRESSE CANADIENNE

David Watford (6) célèbre son touché avec ses coéquipiers

David Watford a scellé l’issue de la rencontre pour les Tiger-Cats lorsqu’il a réussi une course de deux verges pour un touché, son deuxième du match.

« C’est un sentiment de satisfaction, mais c’est quand même bizarre parce que nous savons qu’il reste encore une victoire à obtenir, a ajouté Evans. Nous avons laissé beaucoup de points sur le terrain alors il y a beaucoup de travail à faire jusqu’à la semaine prochaine. »

L’entraîneur-chef des Tiger-Cats, Orlondo Steinauer, a joué pour la troupe de Hamilton lorsqu’elle a gagné sa dernière coupe Grey. Il n’est pas du tout surpris des succès d’Evans depuis qu’il a remplacé Jeremiah Masoli, blessé pour le reste de la saison.

« Dane est un gagnant et il est méticuleux, a observé Steinauer. Comme remplaçant, il se préparait comme un partant. Il est facile à suivre parce que c’est une personne authentique. »

Branlon Addison a capté sept ballons pour des gains de 130 verges alors que Brandon Banks a réussi quatre attrapés pour des gains de 100 verges et un touché. Banks n’avait pas joué pour les Tiger-Cats lors de la finale de l’Est contre le Rouge et Noir d’Ottawa, l’an dernier.

« C’est un peu une rédemption, a dit Banks. Je vouais avec un poids de plus sur mes épaules, mais mon objectif était de jouer en finale de la Coupe Grey et d’avoir une occasion de la gagner. »

Le partant des Eskimos, Trevor Harris, affrontait les Tiger-Cats pour une première fois cette saison. Il a vu 29 de ses 41 passes être saisies pour des gains de 319 verges. Il a lancé une passe de touché et deux interceptions en plus d’avoir été victime de trois sacs.

Harris avait connu un fort match la semaine dernière, lors d’un gain de 37-29 des Eskimos contre les Alouettes de Montréal en demi-finale de l’Est. Il avait complété 36 de ses 39 passes, dont 22 de suite pour établir un record de la LCF.

Harris avait établi un record de la LCF avec six passes de touché pour le Rouge et Noir lors de la finale de l’Est, en 2018.

Les Eskimos tentaient de devenir la première équipe à profiter du croisement pour atteindre la finale de la Coupe Grey depuis que ce concept a été adopté, en 1996. Les équipes de la section Ouest montrent une fiche de 0-5 lors de la finale de l’Est.