(Green Bay) Aaron Rodgers a de loin connu son meilleur match sous la tutelle de l’entraîneur-chef de première année Matt LaFleur et les Packers de Green Bay ont vaincu 42-24 contre les Raiders d’Oakland, dimanche après-midi.

Keith Jenkins
Associated Press

Rodgers a lancé cinq passes de touché et il en a réussi un autre au sol. Le vétéran quart des Packers (6-1) a complété 25 de ses 31 passes pour des gains aériens de 429 verges et il a bien diversifié ses passes, rejoignant huit cibles différentes.

Rodgers a obtenu une cote d’efficacité parfaite pour une première fois en carrière et il a mené l’attaque de LaFleur vers son plus haut total de points de la campagne.

Même s’il était privé de son receveur étoile Davante Adams pour une troisième semaine consécutive en raison d’une blessure à un orteil, Rodgers a lancé son plus haut total de passes de touché en une partie depuis le 28 septembre 2015, contre les Chiefs de Kansas City.

Du côté des Raiders (3-3), Derek Carr a vu 22 de ses 28 tentatives par la voie des airs être captées pour des gains de 293 verges. Il a lancé deux passes de touché, mais il a aussi commis deux revirements coûteux.

Les Raiders ont perdu un huitième duel de suite contre les Packers, si on remonte à 1990. La plupart des passes réussies de Carr ont été en direction d’un demi inséré, alors que Darren Waller a capté huit ballons pour des gains de 126 verges et deux majeurs.

Le porteur de ballon recrue des Raiders Josh Jacobs a récolté 42 verges lors de la première série à l’attaque. Il a terminé la partie avec 21 portées pour des gains au sol de 124 verges.