C’est le premier dimanche de la saison de la NFL demain, et pour vous mettre en appétit, voici 30 joueurs qui représentent la crème du circuit Goodell en attaque. Puisqu’il est toujours difficile d’évaluer le jeu des joueurs de ligne offensive, notez que cette liste en est dépourvue.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

1– Patrick Mahomes

Quart-arrière, Chiefs de Kansas City

Mahomes est peut-être le joueur le plus spectaculaire depuis Barry Sanders. Son titre de joueur par excellence de l’année dernière devrait être le premier de plusieurs.

2– Saquon Barkley

Demi offensif, Giants de New York

Si on demandait aux 32 directeurs généraux du circuit quel porteur de ballon ils choisiraient s’ils le pouvaient, on obtiendrait probablement la même réponse 32 fois.

3– Tom Brady

Quart-arrière, Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Il n’est peut-être plus l’un des trois meilleurs joueurs offensifs en saison, mais jusqu’à preuve du contraire, il reste le meilleur en janvier.

4– Julio Jones

Ailier espacé, Falcons d’Atlanta

Le prototype du receveur idéal, Jones a mené la ligue avec 1677 verges par la passe la saison dernière.

5– Russell Wilson

Quart-arrière, Seahawks de Seattle

Aucun quart n’a fait autant avec aussi peu de talent offensif autour de lui depuis que Wilson est arrivé dans la NFL il y a sept ans.

6– Antonio Brown

Ailier espacé, Raiders d’Oakland

Il donne autant de maux de tête à ses équipes qu’à celles qu’il affronte, mais Brown est l’un des meilleurs receveurs de l’histoire.

7– Aaron Rodgers

Quart-arrière, Packers de Green Bay

Rodgers est-il sur son déclin ? Ses statistiques sont encore très bonnes, mais il n’est plus aussi dominant depuis quelques années.

8– Michael Thomas

Ailier espacé, Saints de La Nouvelle-Orléans

Thomas échappe rarement une passe et il est peut-être le receveur le plus fiable de la ligue.

9– DeAndra Hopkins

Ailier espacé, Texans de Houston

Certains observateurs sont d’avis qu’il est le meilleur de sa profession et Hopkins n’a probablement même pas encore atteint son apogée.

10– Ben Roethlisberger

Quart-arrière, Steelers de Pittsburgh

Amorçant sa 16e saison, Roethlisberger sera-t-il aussi bon sans Antonio Brown ? Les Steelers n’en doutent manifestement pas, lui ayant accordé un nouveau contrat de trois ans.

11– Ezekiel Elliott 

Demi offensif, Cowboys de Dallas

Parmi tous les porteurs de ballon de premier plan dans la NFL, Elliott est le plus physique et robuste.

12– Travis Kelce

Ailier rapproché, Chiefs de Kansas City

Meneur émotif des Chiefs, Kelce est un casse-tête pour l’adversaire : trop imposant pour être couvert par un demi défensif, trop rapide pour l’être par un secondeur.

13- Drew Brees

Quart-arrière, Saints de La Nouvelle-Orléans

Les passes de Brees ont perdu de la vélocité, mais sa lecture du jeu est toujours aussi exceptionnelle.

14– Davante Adams

Ailier espacé, Packers de Green Bay

Seule valeur sûre chez les receveurs des Packers, Adams s’est constamment amélioré depuis ses débuts professionnels en 2014.

15– Matt Ryan

Quart-arrière, Falcons d’Atlanta

Tous les quarts-arrières qui le précèdent sur cette liste ont gagné un Super Bowl, à l’exception de Mahomes. C’est ce qui manque au palmarès de Ryan pour faire partie de l’élite.

16– Tyreek Hill

Ailier espacé, Chiefs de Kansas City

Il n’y a pas de problème avec Hill sur le terrain. C’est une tout autre histoire à l’extérieur.

17– Zach Ertz 

Ailier rapproché, Eagles de Philadelphie

Ertz s’est établi comme l’un des bons ailiers rapprochés du circuit au cours des deux dernières années. Il est la cible de prédilection de Carson Wentz.

18– Alvin Kamara 

Demi offensif, Saints de La Nouvelle-Orléans

Extrêmement difficile à contenir, Kamara sera-t-il aussi productif s’il est utilisé plus souvent cette saison à la suite du départ de Mark Ingram ? Il y a des doutes.

19– Christian McCaffrey

Demi offensif, Panthers de la Caroline

McCaffrey a élevé son jeu d’un cran à sa deuxième saison et est vite devenu la pièce maîtresse de l’attaque des Panthers.

20– Odell Beckham fils

Ailier espacé, Browns de Cleveland

Beckham est l’un des joueurs les plus talentueux de la ligue, on s’entendra tous. Mais jusqu’à maintenant, il n’a pas produit à la hauteur de sa réputation.

21– Mike Evans

Ailier espacé, Buccaneers de Tampa Bay

Le jeu aérien des Bucs a terminé au 1er rang en 2018 (320 verges par match) et Evans y est pour beaucoup.

22– Todd Gurley

Demi offensif, Rams de Los Angeles

Il sera très intéressant de voir de quelle façon jouera Gurley cet automne. L’état de son genou pourrait-il le forcer à imiter Andrew Luck et à prendre une retraite hâtive ?

23– Adam Thielen

Ailier espacé, Vikings du Minnesota

Thielen a capté 273 passes depuis 2016. Pas si mal pour un joueur qui n’a jamais même été repêché.

24- Carson Wentz

Quart-arrière, Eagles de Philadelphie

Wentz se dirigeait allègrement vers le titre de joueur par excellence de la ligue avant de se blesser à un genou il y a moins de deux ans. Certains semblent l’avoir oublié.

25– George Kittle

Ailier rapproché, 49ers de San Francisco

Que Kittle n’ait été sélectionné qu’au 5e tour du repêchage de 2017 est une autre preuve que le talent d’évaluateur n’est pas donné à tous.

26– Julian Edelman

Ailier espacé, Patriots de la Nouvelle-Angleterre

Edelman continuera de jouer un rôle prépondérant dans l’attaque des Patriots, encore plus après la retraite de Rob Gronkowski.

27– Le’Veon Bell

Demi offensif, Jets de New York

Il y a un an, Bell aurait été beaucoup plus haut sur cette liste. Son année sabbatique lui aura-t-elle aidé ou lui aura-t-elle nui ?

28– Philip Rivers

Quart-arrière, Chargers de Los Angeles

Rivers a toujours été l’un des quarts les plus productifs en saison. C’est en janvier que ça se corse.

29– A.J. Green

Ailier espacé, Bengals de Cincinnati

Les blessures et l’absence d’un quart de premier plan à Cincinnati ont empêché Green d’avoir la carrière qu’il aurait dû avoir.

30– T.Y. Hilton

Ailier espacé, Colts d’Indianapolis

De tous les joueurs des Colts, c’est probablement Hilton qui est le plus déçu de voir Andrew Luck prendra sa retraite.

Les prédictions de Miguel Bujold

Tennessee à Cleveland : Cleveland

Baltimore à Miami : Baltimore

Atlanta au Minnesota : Minnesota

Buffalo aux Jets de N. Y. : Jets de N. Y.

Washington à Philadelphie : Philadelphie

Rams de L. A. en Caroline : Rams de L. A.

Kansas City à Jacksonville : Kansas City

Indianapolis aux Chargers de L. A. : Indianapolis

Cincinnati à Seattle : Seattle

Giants de N. Y. à Dallas : Dallas

Detroit en Arizona : Detroit

San Francisco à Tampa Bay : Tampa Bay

Pittsburgh en Nouvelle-Angleterre : Nouvelle-Angleterre

Houston à La Nouvelle-Orléans : La Nouvelle-Orléans

Denver à Oakland : Denver