(Foxborough) Même à sa 20e saison dans la NFL (sa 18e comme quart partant des Patriots), Tom Brady s’émerveille encore de la responsabilité qu’il assume.

Mark Farinella
Associated Press

« Je pense que c’est un grand privilège lorsqu’une équipe vous fait confiance au poste de quart, a dit Brady. Ça veut dire quelque chose, et je pense que vous devez le mériter à chaque jour. Ça amène beaucoup de responsabilités. »

Les champions du Super Bowl entameront la saison dimanche soir en Nouvelle-Angleterre, contre les Steelers de Pittsburgh. Si Brady disputait les 16 matchs de la saison régulière, il serait le premier quart-arrière de la NFL à le faire à 42 ans.

« J’aime le fait d’être en mesure de jouer, a confié Brady. À mon avis, c’est une partie très importante de mon travail. Je ne peux pas aider l’équipe si je ne suis pas là, et je travaille très fort pour justement être disponible. Il y a eu tellement de grands joueurs de football. Faire encore partie de cet univers, c’est quelque chose que je valorise beaucoup. »

Lors d’une longue conférence de presse au Gillette Stadium, Brady a abordé plusieurs sujets, notamment sa transition d’un jeune joueur apprenant les ficelles du métier au statu de vétéran, qui guide les jeunes joueurs dans le même esprit.

« J’ai déjà été un jeune joueur et j’ai travaillé avec beaucoup de joueurs plus âgés, a mentionné Brady. J’ai eu d’excellents mentors, qui m’ont vraiment appris à devenir un quart. Comme jeune joueur, c’était super de pouvoir compter sur John Friesz et Drew (Bledsoe), puis Damon Huard, Vinny (Testaverde) et Doug (Flutie).

“Une fois les rôles inversés, il y a eu Matt Cassel, puis Brian (Hoyer), puis Jimmy (Garoppolo). J’ai joué avec tellement de gars formidables. »

Brady est tout de même conscient que le passé n’aura pas d’incidence sur l’issue du match face aux Steelers, contre qui il a un dossier de 11-3.

« Nous avons une forte rivalité avec eux… il y a eu plusieurs gros matchs, a dit Brady. Nous sommes souvent allés dans leur stade ces dernières années, alors ça va être bien de les affronter ici. »

L’attaque des Patriots a beaucoup changé. Outre le départ à la retraite de l’ailier rapproché Rob Gronkowski, il y a deux nouveaux partants au sein de la ligne offensive, soit le plaqueur de gauche Isaiah Wynn et le centre Ted Karras. Ils remplacent Trent Brown, devenu joueur autonome, et David Andrews, qui est blessé.

Les Patriots ont aussi de nouveaux receveurs de passes, mais Brady a eu peu de temps pour s’entraîner avec Josh Gordon, récemment réintégré au circuit, et Demaryius Thomas, qui se remet d’une blessure au tendon d’Achille.

Le joueur le plus utile du Super Bowl, l’ailier espacé Julian Edelman, a raté la majeure partie du camp d’entraînement à cause d’une fracture au pouce.

« C’est un défi, et c’est pourquoi ce n’est pas toujours aussi fluide que voulu, a dit Brady. Nous allons travailler aussi fort que possible, comme toujours. Je pense que cette équipe ne se considère jamais comme un produit fini. Il n’y a pas trop d’entraînements qui se terminent où la pensée dans l’équipe est’ok, nous avons tout résolu et nous maîtrisons tout, maintenant’. »