Les équipes qui s’inclinent au Super Bowl ont souvent de la difficulté à se mettre en marche la saison suivante. Ajoutez l’incertitude qui entoure l’état du genou de Todd Gurley et il devient difficile de prédire une grosse saison aux Rams, qui restent néanmoins les favoris de leur division. Les morceaux continuent de se mettre en place chez les 49ers. À Seattle, la défense pourrait en arracher, tandis que tous les yeux seront rivés sur la recrue Kyler Murray chez les Cardinals. Voici notre analyse de la division Ouest, dernière partie de notre série de quatre sur l’Association nationale.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

RAMS DE LOS ANGELES

De quelle façon réagiront les Rams à la suite du pétard mouillé qu’a été leur performance lors du dernier Super Bowl ? Question encore plus importante, le genou de Todd Gurley est-il guéri ou représentera-t-il un problème pour le reste de sa carrière ?

Les Rams ont égalé l’offre hostile que les Lions avaient faite au porteur Malcolm Brown, puis ont repêché le demi Darrell Henderson au troisième tour en avril. Ce n’est rien de très rassurant en ce qui concerne l’avenir de Gurley.

Malgré ses belles statistiques, Jared Goff ne peut pas encore être considéré comme un quart-arrière d’élite. Il n’a plus été le même joueur après la blessure à un genou subie par Cooper Kupp l’automne dernier. Kupp, Brandin Cooks et Robert Woods forment un très bon trio d’ailiers espacés, mais il y a des doutes quant à la ligne à l’attaque, notamment au centre et aux postes de gardes.

Le plaqueur Aaron Donald est le meilleur joueur défensif de la NFL, mais n’aura plus Ndamukong Suh à ses côtés. La présence de Suh facilitait le travail de Donald, qui sera opposé à deux joueurs plus souvent que jamais en 2019.

Le secondeur Clay Matthews et le demi de sûreté Eric Weddle ont choisi de poursuivre leur carrière en Californie, mais il reste à voir s’ils peuvent encore apporter une contribution significative à ce stade de leur carrière.

C’est peut-être le rendement des demis de coin Aqib Talib et Marcus Peters qui décidera du type de saison que connaîtra la défense du coordonnateur Wade Phillips. S’ils brillent en couverture homme à homme, l’unité devrait être respectable. S’ils doivent obtenir de l’aide des demis de sûreté trop souvent, cette défense pourrait connaître beaucoup de difficultés, malgré la présence d’un joueur phénoménal comme Donald.

Le chiffre 11
Les Rams ont marqué 30 points ou plus dans 11 de leurs 16 matchs de saison l’année dernière. Mais ils n’en ont inscrit que trois au Super Bowl.

Prédiction : 9-7

49ers DE SAN FRANCISCO

IMAGE MONTAGE LA PRESSE

Jimmy Garoppolo

Jimmy Garoppolo s’apprête à jouer sa sixième saison dans la NFL, et on ne sait toujours pas s’il est un quart-arrière de concession. Les 49ers ont parié que c’était le cas en lui accordant un contrat d’une valeur annuelle de 27,5 millions, mais Garoppolo s’est déchiré un ligament croisé antérieur à son troisième match de la saison dernière.

L’embauche de Tevin Coleman pourrait fort bien s’avérer l’une des plus judicieuses de la saison morte. Coleman est un demi offensif polyvalent, et l’entraîneur-chef Kyle Shanahan le connaît bien pour l’avoir dirigé lorsqu’il était coordonnateur offensif avec les Falcons d’Atlanta.

L’ailier rapproché George Kittle a été l’une des plus belles révélations de la ligue en 2018 alors qu’il a capté 88 passes, plus que le double de n’importe quel autre joueur du club. Choix de deuxième tour en avril, Deebo Samuel est un ailier espacé robuste qui récolte beaucoup de verges après l’attrapé, et Marquise Goodwin est toujours aussi rapide et explosif. Les Niners n’ont toutefois aucun ailier espacé de premier plan, quoique la présence de Kittle atténue cette faiblesse.

La ligne à l’attaque possède un bon mélange d’expérience et de jeunes jambes. Les vétérans Joe Staley et Weston Richburg apportent le savoir-faire, tandis que Mike McGlinchey et Laken Tomlinson sont d’anciens premiers choix qui progressent bien.

Lorsque tous ses joueurs sont en santé et disponibles, la ligne défensive des 49ers devrait être l’une des plus craintes du circuit. Acquis des Chiefs de Kansas City, le chasseur de quarts Dee Ford se joint à un front défensif qui compte sur quatre anciens premiers choix, dont la recrue Nick Bosa, deuxième espoir choisi il y a quatre mois.

Le secondeur Know Alexander a été embauché à fort prix afin de remplacer Reuben Foster, alors que Jaquiski Tartt et Jimmie Ward forment une bonne paire de demis de sûreté. Il y a par contre de l’incertitude au poste de demi de coin, à l’exception de Richard Sherman.

Le chiffre 361
C’est le nombre total de passes tentées par Jimmy Garoppolo au cours de ses cinq premières saisons dans la NFL. Typiquement, un quart-arrière lance approximativement 450 passes par saison.

Prédiction : 8-8

SEAHAWKS DE SEATTLE

IMAGE MONTAGE LA PRESSE

Russell Wilson

Russell Wilson est actuellement le joueur le mieux payé de la NFL après avoir signé un contrat de 140 millions pour quatre ans durant la saison morte. C’est pleinement mérité lorsqu’on considère qu’il a de toute évidence été le quart d’élite le moins bien entouré au cours des quatre ou cinq dernières années.

Les Seahawks ont amélioré leur ligne à l’attaque, mais l’unité est nettement meilleure sur les jeux au sol qu’en protection de passe. L’arrivée du garde Mike Lupati ne changera certainement pas cette réalité.

Chris Carson et Rashaad Penny se partageront le gros du travail dans le champ arrière, alors que Wilson utilisera des feintes de remises pour tirer profit de la vitesse des ailiers espacés Tyler Lockett et D.K. Metcalf. Metcalf, une recrue qui a récemment subi une intervention à un genou, ne devrait pas s’absenter longtemps.

Curieusement, c’est en défense qu’il y a des doutes à Seattle, du jamais-vu depuis presque une décennie. L’un des rares piliers de l’unité, le plaqueur Jarran Reed, est suspendu pour les six premiers matchs et Frank Clark a été échangé aux Chiefs de Kansas City. Les secondeurs Bobby Wagner et K.J. Wright sont toujours là, mais la défense des Seahawks pourrait connaître sa pire saison depuis très longtemps.

Les Seahawks ont causé une certaine surprise en se classant pour les éliminatoires l’année dernière. Le scénario risque d’être inversé cette année. Leur fiche pourrait être en dessous des attentes, car il y a plusieurs trous dans cette formation.

Le chiffre 7
À ses sept premières années dans la NFL, Russell Wilson a eu autant de saisons gagnantes. La fiche des Seahawks depuis qu’ils ont sélectionné le quart au troisième tour du repêchage de 2012 est de 75-36-1.

Prédiction : 7-9

CARDINALS DE L’ARIZONA

IMAGE MONTAGE LA PRESSE

Kyler Murray

Contrairement à certains analystes, les Cardinals sont convaincus que Kyler Murray deviendra rapidement un joueur étoile dans la NFL. Et ce, même s’il ne mesure que 5 pi 10 po et qu’il n’a été le quart partant des Sooners de l’Université d’Oklahoma que pour une seule saison.

Avec le nouvel entraîneur-chef Kliff Kingsbury, l’attaque des Cards voudra garder le pied sur l’accélérateur en gaspillant le moins de temps possible entre leurs jeux. C’est bien sûr à condition que Murray s’adapte bien et rapidement au système de jeu.

Le vénérable Larry Fitzgerald, le joueur de deuxième année Christian Kirk et les recrues KeeSean Johnson, Andy Isabella et Hakeem Butler formeront un groupe d’ailiers espacés intriguant. Cela dit, le porteur de ballon David Johnson devra absolument être productif afin de faciliter la transition de Murray et devrait être la pierre angulaire de l’attaque pour au moins une autre saison.

Terrell Suggs et Jordan Hicks sont deux des joueurs qui ont été greffés à une défense qui possède des étoiles en Chandler Jones et Patrick Peterson. Jones a totalisé 41 sacs en trois saisons depuis qu’il a été obtenu des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Cette équipe pourrait surprendre si tout se met en place rapidement. Mais il faudra probablement attendre au moins jusqu’en 2020 pour savoir si l’expérience Murray-Kingsbury sourira aux Cardinals ou non.

Le chiffre 22
À l’aube de sa 16e saison, Larry Fitzgerald occupe le troisième rang de l’histoire avec 1303 attrapés en carrière. Il est à 22 de Tony Gonzalez (1325) et du deuxième rang, et à 246 de Jerry Rice et du premier échelon.

Prédiction : 5-11