Une personne bien au fait du dossier a révélé à The Associated Press que le quart des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Tom Brady aurait signé une prolongation de contrat de deux ans d’une valeur totale de 70 millions US.

Arnie Stapleton
Associated Press

La source a parlé sous le couvert de l’anonymat dimanche, car les Patriots n’ont pas encore annoncé la prolongation de contrat.

Brady, qui n’a jamais eu à disputer la dernière saison de son contrat en 20 ans dans la NFL avec les Patriots, recevrait une augmentation salariale de 8 millions en 2019, alors qu’il empocherait 23 millions.

La prolongation de contrat lui permettrait de toucher 30 millions en 2020 et 32 millions en 2021, quand il sera âgé de 44 ans.

Brady et les Patriots amorceront la défense de leur plus récent titre du Super Bowl en croisant le fer contre les Steelers de Pittsburgh, le 8 septembre.

Les champions ont l’habitude de lancer les activités de la campagne, mais cette année, l’honneur reviendra aux Packers de Green Bay et aux Bears de Chicago, alors que la NFL célèbre la 100e saison de son histoire.