De l'avis de Brad Smith, qui est le conseiller et porte-parole de Clifford Starke, l'homme d'affaires intéressé à acheter les Alouettes, les choses vont dans la bonne direction.

Mis à jour le 11 avr. 2019
Miguel Bujold LA PRESSE

«La nouvelle en début de semaine nous a donné de la traction et le résultat qu'on espérait. Mais on veut être pris au sérieux, alors on ne peut tout divulguer aux médias», a dit M. Smith en entrevue avec La Presse dans les minutes qui ont suivi la diffusion d'un communiqué officiel du groupe, ce matin.

«On doit respecter le processus de la Ligue canadienne de football. Il y a des étapes à suivre et des obstacles à franchir. C'est une longue procédure. La prochaine étape pour nous est de bien expliquer aux partisans que M. Starke aime l'équipe et qu'il veut qu'elle connaisse du succès. C'est pour cette raison qu'on a envoyé ce communiqué», a expliqué M. Smith.

«Dans une période d'incertitude quant à l'avenir des Alouettes, je voudrais officiellement annoncer mon intention de franchir toutes les étapes nécessaires pour faire l'acquisition des Alouettes de Montréal, tout en respectant le processus de la Ligue Canadienne de Football. C'est mon plus grand désir et objectif que de ramener la Coupe Grey à la maison, à Montréal», a déclaré M. Starke dans le communiqué.

Les Alouettes et leurs propriétaires, Robert et Andrew Wetenhall, refusent de commenter le dossier de l'avenir de la concession publiquement. La LCF est également très discrète. L'équipe et la ligue ont toutefois dit qu'elles travaillaient conjointement afin de trouver des solutions dans le meilleur intérêt de l'organisation montréalaise.

PHOTO NATHAN DENETTE, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Brad Smith, le conseiller et porte-parole de Clifford Starke