Les amateurs de football savent que la période des Fêtes est également celle des Bowls aux États-Unis. Et c’est samedi qu’auront lieu les deux rencontres les plus importantes, en l’occurrence les demi-finales en vue du championnat national, match qui sera disputé le lundi 13 janvier à La Nouvelle-Orléans.

Miguel Bujold Miguel Bujold
La Presse

Pour la première fois depuis l’entrée en vigueur du format éliminatoire dans la NCAA, au terme de la saison 2014, le Crimson Tide de l’Université de l’Alabama ne fait pas partie du carré d’as. L’équipe de Nick Saban avait également participé au match de championnat lors des quatre dernières années, gagnant les titres de 2015 et 2017.

Ce sont les Tigers de l’Université Clemson qui avaient vaincu le Crimson Tide en finale l’année dernière. Ils tenteront maintenant de gagner un troisième championnat en quatre ans.

Les Tigers devront d’abord vaincre les Buckeyes d’Ohio State lors du Fiesta Bowl de samedi soir (20 h à Glendale, en Arizona). Les deux équipes montrent des fiches immaculées de 13-0. Ohio State a terminé la saison au deuxième rang du classement national, tandis que Clemson a été classée troisième.

Ce qui est particulièrement intrigant du duel Tigers-Buckeyes, c’est qu’il opposera des quarts-arrière qui pourraient être les deux premiers espoirs sélectionnés lors du repêchage de la NFL en… 2021.

Trevor Lawrence et Justin Fields ne seront pas admissibles à un repêchage en avril prochain parce qu’ils n’ont joué que deux ans dans les rangs universitaires jusqu’à maintenant.

Le plus remarquable, c’est que Lawrence a mené les Tigers au championnat national à sa toute première saison, l’an dernier. Certains observateurs estimaient qu’il aurait été repêché au tout premier rang en 2019 si cela avait été possible. Le jeu du jeune quart à la longue chevelure a été inégal en 2019, mais Lawrence semble tout de même en voie de devenir un quart partant de premier plan dans la NFL.

PHOTO JAY LAPRETE, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Justin Fields, quart-arrière des Buckeyes d’Ohio State

Quant à Fields, il a quitté l’Université de la Géorgie afin de pouvoir devenir le quart-arrière régulier des Buckeyes cette saison et n’a pas déçu. Fields devrait également être l’un des premiers espoirs choisis au repêchage de la NFL de 2021, et certains analystes pensent qu’il sera un quart supérieur à Lawrence dans quelques années.

En plus de pouvoir se familiariser avec Fields et Lawrence, les amateurs auront l’occasion de voir le meilleur joueur défensif de la NCAA lors du Fiesta Bowl. Le chasseur de quarts Chase Young, des Buckeyes, sera presque assurément l’un des cinq premiers joueurs repêchés dans la NFL en avril prochain.

Burrow contre les Sooners

PHOTO GERALD HERBERT, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Joe Burrow, quart des Tigers de LSU

L’autre demi-finale sera disputée dans le cadre du Peach Bowl, samedi à 16 h, à Atlanta. Les Sooners de l’Université de l’Oklahoma (12-1) tenteront alors de surprendre Joe Burrow et les Tigers de LSU (Louisiana State University), qui sont invaincus (13-0) et qui sont classés premiers de la NCAA.

Les Sooners font partie du carré d’as pour la quatrième fois depuis la création du tournoi éliminatoire en 2014, mais ils ont perdu en demi-finale lors des trois fois précédentes. Il s’agit de la toute première participation au mini-tournoi pour LSU.

Les Tigers sont menés par Burrow, qui a gagné le trophée Heisman, remis au meilleur joueur universitaire, le 14 décembre dernier.

S’il n’est pas le premier joueur repêché dans la NFL le printemps prochain, il sera presque assurément le premier quart sélectionné.

Burrow n’était pourtant même pas vu comme un futur choix de premier tour lorsque la saison s’est amorcée. Les experts croyaient qu’il serait choisi au deuxième ou au troisième tour. Mais Burrow a démontré au cours des derniers mois qu’il possédait le bras, la précision, le calme et le gabarit pour exceller dans la NFL.

Du côté des Sooners, c’est l’ancien du Crimson Tide, Jalen Hurts, qui dirigera l’attaque. Hurts avait perdu son poste de partant au profit de Tua Tagovailoa avec le Crimson Tide et a donc opté pour un transfert et pris la direction de l’Oklahoma.

PHOTO KEVIN JAIRAJ, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Kenneth Murray (9), secondeur des Sooners de l’Université de l’Oklahoma

Le meilleur joueur des Sooners est toutefois le secondeur Kenneth Murray, selon une majorité d’experts. Murray excelle en couverture de passe et a établi une marque d’équipe en réussissant 28 plaqués au cours d’un seul match en septembre 2018.

Parmi les autres joueurs à suivre dans le match Oklahoma-LSU, il y a notamment CeeDee Lamb (Sooners), qui sera l’un des meilleurs receveurs disponibles au repêchage, et le demi de sûreté Grant Delpit (Tigers). Aucune équipe ne produit plus de bons demis défensifs que LSU.

Un jour de l’An qui promet

Ceux qui ne seront pas rassasiés auront une autre occasion de se mettre du football de qualité sous la dent. Comme le veut la tradition, c’est le 1er janvier que seront présentés le Rose Bowl et le Sugar Bowl. Ces deux prestigieuses rencontres mettront aux prises les équipes qui ont terminé la saison entre le cinquième et le huitième rang.

Les Ducks de l’Oregon (6e rang) affronteront les Badgers du Wisconsin (8e rang) lors du Rose Bowl à 17 h, puis les Bulldogs de la Géorgie (5e rang) et les Bears de Baylor (7e rang) seront en action au Sugar Bowl à 20 h 45.

Quelques heures avant ces deux parties, un autre match fort intrigant sera disputé alors que Jim Harbaugh et ses Wolverines du Michigan (14e rang) se mesureront au Crimson Tide (13e rang) au Citrus Bowl à midi.

PHOTO BUTCH DILL, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Jerry Jeudy (4), ailier espacé du Crimson Tide de l'Alabama

Même si le quart Tua Tagovailoa ne jouera pas en raison d’une sérieuse blessure à un genou subie il y a quelques semaines, plusieurs autres futurs joueurs de la NFL devraient être en uniforme pour le Crimson Tide, comme c’est le cas chaque année. Jerry Jeudy (ailier espacé), Raekwon Davis (chasseur de quarts), Trevon Diggs (demi de coin) et Jedrick Wills (bloqueur) sont quatre de leurs membres qui devraient être des choix de premier tour dans la NFL.