Source ID:71b557db-d2ab-428f-a206-4ad403b64a87; App Source:alfamedia

Coupe Dunsmore: derniers préparatifs avant le choc au sommet

Les Carabins de l'Université de Montréal se mesureront... (Photo Caroline Grégoire, Le Soleil)

Agrandir

Les Carabins de l'Université de Montréal se mesureront demain au Rouge et Or de l'Université Laval en finale de la Coupe Dunsmore pour la sixième année de suite.

Photo Caroline Grégoire, Le Soleil

Toute une saison n'a pas suffi, encore une fois, à départager les Carabins de l'Université de Montréal et le Rouge et Or de l'Université Laval. Ce dernier a bien terminé la saison avec une fiche parfaite de 8-0, mais ses deux victoires contre les Bleus ont été acquises de justesse, la deuxième en prolongation.

Gabriel Cousineau, coordonnateur de l'attaque des Carabins de... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Gabriel Cousineau, coordonnateur de l'attaque des Carabins de l'Université de Montréal

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Marc Fortier, coordonnateur de la défense du Rouge... (Photo fournie par l’Université Laval) - image 1.1

Agrandir

Marc Fortier, coordonnateur de la défense du Rouge et Or de l'Université Laval

Photo fournie par l’Université Laval

Les deux équipes se retrouveront donc demain pour un duel sans merci, le sixième en six saisons en finale de la Coupe Dunsmore. Et s'il faut se fier aux cinq premiers, on aura droit à un choc de titans. Les deux formations n'ont plus de secret l'une pour l'autre, d'où l'importance d'une préparation méticuleuse.

À quelques heures du «match de la saison», nous avons discuté des derniers préparatifs avec deux des lieutenants les plus importants de Danny Maciocia et de Glen Constantin: le coordonnateur de l'attaque des Carabins, Gabriel Cousineau, et le coordonnateur de la défense du Rouge et Or, Marc Fortier.

Q: En quoi la saison vous a-t-elle préparés pour cette finale?

Gabriel Cousineau: «Nous avons eu une énorme progression cette saison. Je parle plus pour l'attaque, où je suis un nouveau coordonnateur avec un nouveau quart-arrière partant, et où nous avons eu besoin d'une période d'adaptation. Les choses se sont donc graduellement mises en place. Là, nous avons trouvé notre identité et cela a été évident lors de notre dernier match. On a pris notre élan et on espère que ça va continuer. On sait qu'on a de super athlètes, capables de réussir de gros jeux. Il suffit de trouver l'étincelle pour déclencher tout ça.»

Marc Fortier: «Ce match, on le prépare depuis le premier jour du camp d'entraînement et je suis content de notre progression tout au long de la saison. On parle beaucoup de la profondeur de l'équipe et avec les blessures, parmi nos demis défensifs notamment, plusieurs jeunes ont été amenés à voir plus d'action. Nous avons aussi tenté d'offrir des répétitions à tous les joueurs afin d'être prêts à toute éventualité. Nous avons montré de belles choses lors de nos derniers matchs et je peux dire que nous arrivons à la finale à peu près comme nous l'espérions. Chose certaine, eux [les Carabins] vont être prêts!»

Q: Pourquoi vos équipes sont-elles si dominantes au Québec?

Gabriel Cousineau: «Le recrutement y est pour beaucoup et c'est certain que nous avons eu la chance, le Rouge et Or et nous, d'attirer les meilleurs joueurs au cours des dernières saisons. Cela nous procure beaucoup de profondeur et on a vu cette année, avec le nombre incroyable de blessés que nous avons eus, quel avantage cela représentait. Nous avons fait appel à plus de 70 joueurs et nous avons quand même remporté nos matchs. Les jeunes en sont conscients et ça joue beaucoup dans leurs décisions.»

Marc Fortier: «C'est sûr que ça aide d'avoir de bons joueurs - et nous en avons beaucoup -, mais il y a une culture du Rouge et Or qui s'est bâtie au cours des années sur nos succès et la réussite de nos joueurs. Le but commun passe toujours avant les honneurs individuels et c'est évident quand on regarde un joueur comme Mathieu Betts, l'un des meilleurs de l'histoire de l'équipe, qui traite tous ses coéquipiers de la même façon, qu'ils soient des recrues ou des vétérans de cinquième année. C'est aussi important de savoir que les joueurs en "compétition" pour le même poste font tout ensemble afin d'être prêts, quel que soit celui qui sera envoyé sur le terrain.»

Q: Quel est l'impact de votre « patron » sur les succès de l'équipe?

Gabriel Cousineau: «Les Carabins, c'est l'équipe de Danny [Maciocia]. On nous compare souvent à une famille et c'est lui le père! Pour moi, c'est un mentor, qui m'a pris quand j'étais encore un petit gars qui sortait du cégep et qui m'a fait grandir pour devenir un coordonnateur offensif. Il est aussi très rigoureux. Même si c'est l'entraîneur-chef, il est le premier arrivé, le dernier à partir. Il est très exigeant envers nous et envers les joueurs parce qu'il connaît notre potentiel. Il s'appuie aussi sur de bonnes valeurs et quand il recrute un jeune, celui-ci sait que Danny et tous ses adjoints seront là pour l'épauler, quoi qu'il arrive.»

Marc Fortier: «Que dire de Glen Constantin? Nous travaillons ensemble depuis 20 ans et je coordonne la défense depuis 16 ans. Nous avons développé beaucoup de complicité, avec [le coordonnateur de l'attaque] Justin [Éthier] aussi, mais Glen reste le chef d'orchestre. Tout passe par lui. Quand nous recrutons un joueur, par exemple, c'est dans son bureau que les décisions finales sont prises. Il n'a pas son pareil pour vendre l'encadrement que nous offrons ici, entre la formation académique, le football, la préparation physique. Glen se sent personnellement responsable de tous les joueurs du programme et nous le sommes avec lui.»

Q: La clé demain?

Gabriel Cousineau: «Il va d'abord falloir stopper le numéro 9 de l'autre côté, Mathieu Betts, qui nous avait fait mal lors du dernier match. Ce sera primordial d'être bien meilleurs pour protéger notre quart et ça aidera sûrement si nous pouvons établir notre jeu au sol. En saupoudrant quelques passes à travers ça, on devrait être en bonne position pour l'emporter.»

Marc Fortier: «Même si ce n'est pas un match comme les autres, il faut l'aborder comme si c'était le cas. Et ça veut dire que chaque joueur doit se concentrer sur ce qu'il a à faire, pas plus, pas moins. On ne peut pas arriver et dire à Mathieu Betts de faire ce qu'il veut, que les autres vont couvrir en arrière. Lui aussi devra se concentrer sur son boulot. Il va aussi falloir contrôler nos émotions, ne pas laisser le moment prendre le dessus sur ce qu'on a à accomplir.»

FINALE DE LA COUPE DUNSMORE

Montréal c. Laval, stade Telus du PEPS, demain, 14h

- - -

Les cinq dernières finales

2017: Laval 25, Montréal 22 (à Québec)

2016: Laval 20, Montréal 17 (à Montréal)

2015: Montréal 18, Laval 16 (à Québec)

2014: Montréal 12, Laval 9 (prolongation) (à Québec)

2013: Laval 14, Montréal 11 (à Québec)

- - -

Collégial D1: les favoris devront se méfier

Les demi-finales du football collégial seront disputées demain et, si les Phénix de Grasset et les Spartiates du Vieux Montréal partent favoris, ils devront se méfier des Géants de Saint-Jean et des Élans de Garneau. Les négligés ont déjà causé des surprises, la semaine dernière, en battant respectivement Vanier et Champlain-Lennoxville. Inactifs la semaine dernière, les Phénix avaient déjà été surpris par les Géants en saison régulière, 29-23 en prolongation. Les Spartiates ont été impressionnants la semaine dernière en défaisant le CNDF 49-10, en quart de finale, mais les Élans l'ont été tout autant en dominant sans équivoque les Cougars à Lennoxville.

- - -

Le programme de la journée

D1

Saint-Jean c. Grasset, 13h

Garneau c. Vieux Montréal, 19h

D2

Montmorency c. Valleyfield, 13h

Édouard-Montpetit c. John Abbott, 13h

D3

Rimouski c. Ahuntsic, 19h30

Saint-Hyacinthe c. Jonquière, 13h




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer