Byron Archambault a décidé de revenir au bercail. L'ex-secondeur vedette de l'Université de Montréal a tiré un trait sur sa carrière professionnelle et a accepté de devenir le coordonnateur des unités spéciales et entraîneur des secondeurs des Carabins.

LA PRESSE CANADIENNE

Peu utilisé par les Tiger-Cats de Hamilton, qui en avaient fait un choix de deuxième tour, 17e au total en 2015, Archambault a averti la direction du club plus tôt cette semaine qu'il ne serait pas de retour.

En 10 rencontres sur deux saisons, dont une seule en 2016, Archambault a surtout joué aus ein des unités spéciales, y récoltant ses sept plaqués dans la Ligue canadienne.

Il profitera de son retour sur le campus pour commencer une maîtrise en administration des affaires (MBA) à HEC Montréal, lui qui est déjà diplômé du baccalauréat en sécurité et études policières.

Par ailleurs, les Carabins ont annoncé la promotion de Paul-Eddy Saint-Vilien, qui occupera dorénavant le poste de coordonnateur de la défense, un rôle qui était tenu par l'entraîneur-chef Danny Maciocia au cours des quatre dernières campagnes.

Saint-Vilien dirigeait auparavant le front défensif et les secondeurs.