ANALYSE

NFL: des amateurs aux anges!

Peyton Manning a pu triompher malgré quelques bourdes... (Photo Kirby Lee, USA Today)

Agrandir

Peyton Manning a pu triompher malgré quelques bourdes de ses receveurs à Denver.

Photo Kirby Lee, USA Today

Le souhait d'une majorité d'amateurs de football a été exaucé ce week-end: pour une rare fois, ce sont les quatre meilleures équipes du circuit qui ont obtenu leur laissez-passer pour les deux finales de conférence, qui auront lieu dimanche prochain.

Tom Brady et Peyton Manning s'affronteront en séries pour la quatrième fois de leur carrière dans la conférence Américaine, alors que la finale de la Nationale opposera les 49ers aux Seahawks, ce qui est de loin la rivalité la plus intense de la NFL.

> Réagissez sur le blogue de Miguel Bujold

Manning et les Broncos ont éliminé les Chargers de San Diego, 24-17, hier à Denver. Les visiteurs ont conservé de minces espoirs jusqu'aux derniers moments du match grâce à deux touchés de Keenan Allen, mais Philip Rivers et son attaque se sont mis en marche trop tard. Les Chargers ont été blanchis lors des 45 premières minutes de jeu, ce qui n'est pas tout à fait une bonne stratégie lorsqu'on affronte Peyton Manning.

Les Broncos l'auraient emporté beaucoup plus facilement si leurs receveurs n'avaient pas échappé autant de passes. Julius Thomas, Erik Decker, Wes Welker, Andre Caldwell et Demaryius Thomas ont tous été incapables de saisir des tirs parfaits de Manning.

Afin de venger leur défaite en prolongation du 24 novembre contre les Patriots, les Broncos devront être plus solides qu'hier. En plus des nombreuses passes échappées, ils ont perdu la bataille des revirements, 2-0.

LeGarrette Blount a inscrit quatre touchés dans la... (Photo Matt Slocum, AP) - image 2.0

Agrandir

LeGarrette Blount a inscrit quatre touchés dans la victoire des Patriots contre les Colts, samedi soir.

Photo Matt Slocum, AP

Samedi soir, les Patriots ont facilement vaincu les Colts d'Indianapolis, 43-22, à Foxboro. Les hommes de Bill Belichick ont marqué 43 points, même si Tom Brady a terminé sa soirée de travail avec moins de 200 verges et aucune passe de touché.

LeGarrette Blount a été la grande étoile avec 4 touchés et une récolte de 166 verges en 24 courses, et Stevan Ridley a ajouté 2 autres majeurs au sol. Après sa saison en demi-teintes, la ligne offensive des Pats a complètement dominé une défense qui a encore manifestement beaucoup de travail devant elle.

Et on pourrait dire la même chose de l'attaque des Colts. Porté aux nues par à peu près tout le monde la semaine dernière, Andrew Luck n'a pas été très bon au Gillette Stadium. Il a lancé quatre interceptions pour un total de sept en deux matchs éliminatoires. Attendons un peu avant de le comparer au grand Peyton, si vous le voulez bien.

Le receveur des 49ers Anquan Boldin a été... (Photo John Bazemore, AP) - image 3.0

Agrandir

Le receveur des 49ers Anquan Boldin a été le meilleur joueur sur le terrain contre les Panthers.

Photo John Bazemore, AP

Boldin et la défense

Les 49ers ont tardé à trouver leur rythme, hier, en Caroline. Ils ont pris les devants, 6-0, aidés par quelques décisions douteuses des arbitres - qui ont connu un match difficile dans l'ensemble -, mais les Panthers ont marqué les 10 points suivants et semblaient en voie de prendre le contrôle de la rencontre à un certain moment.

On peut critiquer le travail des arbitres, mais il reste que les Panthers ont commis plusieurs gestes d'indiscipline et en ont payé le prix. L'inexpérience et l'indiscipline expliquent en partie la défaite de 23-10 des Panthers, mais au bout du compte, les 49ers avaient une équipe supérieure.

La formation du bouillant Jim Harbaugh participera donc à une troisième finale de conférence d'affilée, tout comme les Patriots dans l'Américaine. C'est la 15e fois de leur histoire que les Niners atteignent la finale de la NFC, un sommet. Seuls les Steelers de Pittsburgh en ont disputé autant - ils ont participé à 15 d'entre elles dans l'Américaine.

Pour Anquan Boldin, il s'agira d'une quatrième finale de conférence au cours des six dernières saisons. Le receveur a atteint la troisième ronde éliminatoire avec les Cardinals en 2008, et avec les Ravens lors des deux dernières années.

Boldin a été le meilleur joueur sur le terrain contre les Panthers. Il a saisi 8 passes pour 136 verges de gains et a réussi plusieurs jeux-clés. Colin Kaepernick et Frank Gore ont également été bons, mais c'est encore une fois l'excellente défense des Niners qui a été la grande responsable de cette victoire.

Patrick Willis, Justin Smith et compagnie ont notamment limité les Panthers à un maigre placement lorsque ceux-ci se sont retrouvés à leur porte des buts lors de deux séries, en première demie.

C'est toutefois dans les dernières minutes du troisième quart que la défense de Vic Fangio a fait la différence. Alors que les Panthers tiraient de l'arrière, 20-10, mais qu'ils étaient déjà en position afin de tenter un placement, deux sacs des Niners les ont plutôt forcés à opter pour un botté de dégagement. Le match s'est joué là.

Drew Brees et l'attaque explosive des Saints ont... (Photo Steven Bisig, USA Today) - image 4.0

Agrandir

Drew Brees et l'attaque explosive des Saints ont été muselés par la défense des Seahawks, samedi.

Photo Steven Bisig, USA Today

Le troisième round

Les 49ers et les Seahawks croiseront le fer pour la troisième fois cette saison, et on soupçonne qu'il ne se marquera pas 70 points dans ce choc de titans. La défense des Seahawks a été aussi impressionnante que celle des Niners lors du premier match de la deuxième ronde, samedi après-midi.

Drew Brees et l'attaque explosive des Saints n'ont rien fait jusqu'au quatrième quart. Un peu comme l'ont fait les Chargers, hier, les Saints se sont donné une petite chance de voler le match en marquant leurs 15 points au quatrième quart, avant de s'incliner 23-15.

Depuis que Russell Wilson est leur quart-arrière, les Seahawks ont gagné 17 de leurs 18 matchs au CenturyLink Field. Les Niners savent mieux que quiconque qu'il est extrêmement difficile de l'emporter à Seattle, eux qui ont été rossés 42-13 et 29-3 lors de leurs deux plus récentes visites. On soupçonne toutefois que la prochaine confrontation sera plus serrée.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer