Michael Vick a lancé trois passes de touché, dont une de 62 verges à DeSean Jackson, et les Eagles de Philadelphie ont signé une quatrième victoire de suite, un gain de 34-10 contre les Redskins de Washington, dimanche.

Publié le 1er janv. 2012
ASSOCIATED PRESS

Les Eagles (8-8) voudront certainement espérer transporter cette énergie positive jusqu'au début de la prochaine saison. Mais ils seront certainement déçus de leur campagne, eux qui prétendaient pouvoir aspirer au Super Bowl.

C'est la première fois depuis 2007 que les Eagles ne se qualifient pas pour les éliminatoires et seulement une quatrième fois en 13 saisons sous la barre de l'entraîneur Andy Reid. Les Eagles ont établi un nouveau record d'équipe avec 6386 verges de gains à l'attaque cette saison.

Les Redskins (5-11) terminent la saison au dernier rang de la section Est de la Nationale pour une quatrième année de suite, un record d'équipe. L'entraîneur-chef Mike Shanahan a compilé la pire fiche de sa carrière de 18 saisons.

Quatre rencontres n'avaient aucun impact sur les éliminatoires dimanche dans la NFL, dont celle-ci. Le match ressemblait à une rencontre préparatoire. Plusieurs milliers de sièges sont demeurés vacants.

En l'absence du porteur de ballon LeSean McCoy, les Eagles ont exploité leur attaque aérienne. Vick a récolté 335 verges de gains par la passe et est devenu le deuxième joueur dans l'histoire à enregistrer des saisons consécutives d'au moins 3000 verges de gains aériens et 500 verges de gains au sol.

Du côté des Redskins, Rex Grossman a récolté 256 verges de gains, en plus de lancer un touché et une interception.