(Val-D’or) Le conseil d’administration du Tour de l’Abitibi a annoncé une fois de plus le report de la compétition, prévue du 12 au 18 juillet prochains, en raison des incertitudes provoquées par la COVID-19.

Michel Ducas, Initiative de journalisme local
La Presse Canadienne

Le Tour de l’Abitibi, l’une des plus prestigieuses épreuves de cyclisme junior au monde, avait déjà reporté l’édition 2020, pour les mêmes raisons.

L’organisation du Tour estime que certaines mesures sanitaires auraient été particulièrement difficiles à assurer en raison de particularités propres à l’évènement, comme l’hébergement des équipes dans les écoles et les repas à la cafétéria.

À cet effet, le Tour devait composer à la fois avec les règles sanitaires du gouvernement québécois et celles de l’Union cycliste internationale.

« Tout cela représente une charge de travail colossale pour le comité organisateur, a expliqué la présidente du Tour de l’Abitibi, Suzanne Fortin, par voie de communiqué. De plus, toutes les mesures auraient vite fait de décourager bien des bénévoles à s’impliquer sur le terrain. Le Tour de l’Abitibi se doit de demeurer un évènement sans faille, de notoriété internationale et apprécié de notre région. »

L’épineuse question des partenariats financiers

Le volet financier du Tour de l’Abitibi posait également certains défis, selon le comité organisateur.

Les Villes d’Amos, Rouyn-Noranda et Val-d’Or ont signé une entente de six ans et accepté de tenir l’évènement à tour de rôle. Mais l’incertitude entourant la COVID-19 rend plus difficile la gestion des commanditaires, qui ont leur importance dans un évènement de cette ampleur.

« On s’est demandé si nos précieux partenaires avaient été à l’aise de nous soutenir cette année et de s’identifier à un évènement qui aurait pu, potentiellement, être associé à la déclaration de nouveaux cas dans la région. Par respect pour nos partenaires et pour la population, le report de la 52e édition était la décision à prendre », a souligné Fortin.

Le Tour de l’Abitibi attend maintenant des nouvelles du gouvernement, et pourrait mettre son expertise et ses équipements à profit au niveau de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Selon l’état des règles sanitaires et de l’avancement de la vaccination, certaines compétitions sportives pourraient reprendre au cours de l’été, dont celles en cyclisme.

Quant à la 52e édition du Tour de l’Abitibi, elle devrait avoir lieu du 11 au 17 juillet 2022, avec Amos comme ville-hôtesse.

Créé en 1969, le Tour de l’Abitibi représente l’une des principales épreuves par étapes reconnues par l’UCI. Elle regroupe chaque année environ 150 coureurs, dont une dizaine d’équipes nationales.