« J’ai été un batailleur aujourd’hui et j’en suis très fier », a déclaré Léandre Bouchard à l’issue du cross-country élite masculin de la Coupe du monde de vélo de montagne de Nove Mesto, dimanche, en République tchèque.

Sportcom

Le cycliste originaire d’Alma a conclu l’épreuve au 31e rang, à 2 minutes 33 secondes du vainqueur, le Brésilien Henrique Avancini. Le Néerlandais Milan Vader et le Suisse Nino Schurter ont complété le podium.

« Je suis très content de ma course et de l’effort que j’y ai mis. J’étais toujours à la chasse du peloton devant moi à donner mon maximum et j’essayais de m’accrocher le plus possible, mais je manquais d’énergie pour pouvoir aller jouer avec eux », a confié Bouchard.

Grâce à sa 17e place signée au critérium (Short Track) de vendredi, le Québécois a pu commencer la course en troisième ligne, ce qui l’a aidé à connaître un bon départ. Parmi le top-20 après un tour, il est resté près des vingt meilleurs de la journée lors des trois tours suivants, pour ensuite perdre quelques positions.

« Ça m’a mis en confiance au début de la course. Je savais que je pouvais rivaliser avec les autres à l’avant et que j’avais ma place. L’écart avec les coureurs qui ont terminé devant moi n’est pas très grand, moins de 30 secondes avec plusieurs et une minute avec le 17e, alors c’est encourageant pour la suite. »

Également en action dimanche, les Québécois Marc-André Fortier et Raphaël Auclair ont respectivement fini 48e et 88e.

Les athlètes profiteront de quelques jours de congé avant les Championnats du monde qui auront lieu à Leogang, en Autriche, la fin de semaine prochaine. « Il y a peut-être eu un manque de récupération dans les derniers jours et mes jambes étaient un peu plus fatiguées ce matin. Les Championnats du monde vont finaliser cette courte saison internationale, mais nous sommes tout de même très contents de pouvoir y aller », a conclu Léandre Bouchard.