Le Néo-Zélandais Scott Dixon, qui partait en pole, a remporté dimanche la course de Motegi en IRL, ce qui le maintient dans la course au titre avec deux étapes à disputer.

Jim Armstrong ASSOCIATED PRESS

Le pilote de Target Chip Ganassi a résisté aux efforts de Will Power, qui a tout de même pris les commandes du championnat. Dixon signait sa deuxième victoire cette saison.

«Je dois donner crédit à l'équipe, a mentionné Dixon, aussi vainqueur du Honda 200 le mois dernier. Ils m'ont donné une super voiture et la stratégie a été excellente.»

Power, de Penske, domine le classement avec 542 points, 11 de plus que Dario Franchitti. Ce dernier a fini huitième après avoir été puni pour avoir heurté le bolide de Ryan Briscoe au 26e tour. Il a été relégué en fin de peloton, mais a réussi à gruger 17 positions.

«Ç'a été une bonne journée pour les points au championnat, mais ce n'est pas ça qui m'importer en ce moment, a dit Power. Si je continue à devancer Franchitti, tout va bien se passer. Nous allons continuer de batailler.»

Dixon, qui a fini 3,4375 secondes devant Power, est à 59 points de celui-ci. Les deux dernières courses auront lieu sur ovale, au Kentucky et à Las Vegas.

Le dévastateur tremblement de terre de mars a endommagé l'ovale Twin Ring, alors on a tenu la course sur un circuit routier de 4,7 km, comportant 14 virages.

Alexandre Tagliani de Lachenaie a fini quatrième et le Torontois James Hinchcliffe 15e. Danica Patrick, 23e au départ, a fini 11e tandis que le champion en titre, Helio Castroneves, n'a pu faire mieux que le 22e rang.

C'était la dernière fois qu'on présentait cette course japonaise. Mobilityland, filiale de Honda, a annoncé en février que le ralentissement économique mondial a amené l'entreprise à mettre fin à l'événement.