L'écurie de Formule 1 Ferrari a qualifié de «sottises retentissantes» les rumeurs de transfert en son sein l'an prochain du champion 2009 britannique Jenson Button (McLaren), mardi sur son site internet.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les voix du marché, depuis quelques années maintenant, s'emballent à tout moment de la saison, surtout si cela concerne Ferrari, que (la Scuderia) aille bien où qu'elle traverse un moment un peu moyen», ironise l'écurie italienne dans un billet d'humeur signé par «le Grillo rampante» (le grillon cabré, par référence au cheval cabré).

«Les dernières semaines ont été assez fertiles (...) avec Felipe Massa toujours au centre de l'attention. Le Brésilien est désormais un habitué. Depuis le début de sa carrière à la Scuderia, chaque année ils le donnent partant, parfois avant même la deuxième course, et l'année suivante il est à son poste», remarque Ferrari.

«La liste des candidats pour remplacer Felipe est extrêmement longue. Mais 2011 a vu de nouveaux entrants: d'abord Nico Rosberg et maintenant Jenson Button. Il est inutile de dire que dans ce cas, il s'agit de sottises retentissantes, pour utiliser un euphémisme», selon le «Grillo rampante».

Un tabloïd britannique a affirmé récemment, après entretien avec une source interne à Ferrari, que l'écurie italienne et le champion 2009 étaient en discussion.

Button, qui dans un quotidien suisse, a nié vouloir un contrat à long terme avec McLaren, à l'instar de ceux signés par Fernando Alonso chez Ferrari ou Sebastian Vettel chez Red Bull, devrait signer pour deux ans supplémentaires, avec une augmentation de 2 millions de livres sterling, a affirmé mardi le Daily Mirror.

Son salaire, estimé à 8 millions de livres (12,5 millions $) par an, passerait donc à 10 millions de livres (16 millions $), d'après le quotidien britannique.